Européennes: «Jean-Luc Mélenchon ne décide de rien» selon Manon Aubry

FRANCE INSOUMISE Interrogée par Europe 1, la tête de liste aux Européennes a nié toute interférence de Jean-Luc Mélenchon dans la campagne du mouvement

Jean-Loup Delmas

— 

Manon Aubry, tête de liste de LFI pour les européennes, et Jean-Luc Mélenchon.
Manon Aubry, tête de liste de LFI pour les européennes, et Jean-Luc Mélenchon. — SYLVAIN THOMAS / AFP

Manon Aubry, tête de liste La France insoumise (LFI) aux Européennes, a réfuté toute interférence de Jean-Luc Mélenchon dans la campagne du parti : « On m’avait parlé d’un mouvement avec un culte du chef, gouverné par le haut » mais « c’est tout l’inverse. C’est un mouvement qui est gouverné par la base »

Interrogée ce dimanche par Europe 1, elle affirme que « Jean-Luc Mélenchon ne décide de rien » dans la campagne pour les Européennes : « On a une réunion hebdomadaire, qui est faite des seize premiers candidats, qui pilote la campagne. Jean-Luc Mélenchon ne fait pas partie de ces seize premiers candidats. »

La France insoumise « est un mouvement qui est fort de sa diversité »

Si le leader de La France insoumise « participe aux meetings » et « peut donner son avis », Manon Aubry assure que LFI « est un mouvement qui est fort de sa diversité ». « Il y a différentes figures qui émergent. »

 

Quid de la « fédération populaire » que Jean-Luc Mélenchon appelait de ces vœux dans Libération ce mercredi ? « Ce n’est pas une fédération des vieux appareils de gauche », précise Manon Aubry, qui évoque « plutôt une fédération du peuple en mouvement ». La question est donc de savoir « comment, tous ensemble, on se donne les moyens de peser dans la société ».