Le déplacement d'Emmanuel Macron prévu à La Réunion et Mayotte reporté «à l'automne»

OUTRE-MER Le président avait annoncé lors d’un grand débat en février dernier son intention de se rendre dans les deux départements d’Outre-mer courant juin

20 Minutes avec AFP
— 
Emmanuel Macron, en conférence de presse dans la salle des fêtes de l'Elysée, le 25 avril 2019.
Emmanuel Macron, en conférence de presse dans la salle des fêtes de l'Elysée, le 25 avril 2019. — Jacques Witt/SIPA

Emmanuel Macron ne se rendra pas dans les Outre-mer le mois avant les élections européennes. Le déplacement du président à Mayotte et à La Réunion, prévu initialement dans deux mois, a été reporté « à l’automne », en raison d’un agenda très chargé durant le mois de juin, a-t-on appris vendredi auprès de l’Elysée. Le chef de l’Etat avait annoncé en février, lors d’un grand débat avec les élus ultramarins à l’Elysée, qu’il se rendrait dans les deux îles de l’océan Indien en juin.

Mayotte, confrontée à une forte immigration clandestine venue des Comores voisines, a été le théâtre d’un long mouvement de contestation populaire au printemps 2017, contre l’insécurité et l’immigration clandestine, et pour un rattrapage économique et social avec la métropole. Lors du grand débat, Emmanuel Macron, interrogé notamment sur l’immigration clandestine et la convergence des minima sociaux mahorais sur ceux de la métropole, avait promis qu’il ferait « tout pour avoir une réponse pérenne au mois de juin ».

L’île de la Réunion a de son côté été bloquée et son économie paralysée pendant plus de deux semaines en novembre et décembre 2018 par des « gilets jaunes » qui dénonçaient des inégalités sociales et réclamaient une hausse de leur pouvoir d’achat.