Incendie à Notre-Dame de Paris: Emmanuel Macron reporte son allocution et se rend sur place

POLITIQUE Un incendie impressionnant était en cours lundi en fin de journée à Notre-Dame de Paris

T.L.G. avec AFP

— 

Emmanuel Macron lors de son allocution présidentielle.
Emmanuel Macron lors de son allocution présidentielle. — LUDOVIC MARIN-POOL/SIPA
  • Emmanuel Macron devait prendre la parole à 20h pour annoncer les premières conclusions du grand débat.
  • L'Elysée a finalement annoncé que l'allocution très attendue était reportée en raison de l'incendie à Notre-Dame de Paris.
  • La présidence n’a pas précisé quand cette intervention aurait lieu.

Enquête, dégâts, réactions... Les dernières informations sur le sinistre sont à lire ici. A 3h45, le feu était «complètement maîtrisé et partiellement éteint.»

L’allocution très attendue a finalement été reportée. Emmanuel Macron devait dévoiler ce lundi à 20 heures ses réponses au grand débat et à la crise des « gilets jaunes » lors d’une allocution aux Français. L’Elysée a finalement annoncé que la prise de parole du chef de l’Etat était reportée en raison du « terrible incendie qui ravage Notre-Dame de Paris ».

«Notre-Dame de Paris en proie aux flammes. Émotion de toute une nation. Pensée pour tous les catholiques et pour tous les Français. Comme tous nos compatriotes, je suis triste ce soir de voir brûler cette part de nous», a réagi le chef de l'Etat sur Twitter.

Un incendie impressionnant s'est déclenché lundi en fin de journée à Notre-Dame de Paris, « potentiellement lié » aux travaux de rénovation de l’édifice, a-t-on appris auprès des pompiers.

Emmanuel Macron sur place avec ses ministres

L'air très grave, le président et son Premier ministre Edouard Philippe sont arrivés devant la cathédrale vers 20h35, aux côtés de la maire de Paris Anne Hidalgo. Ils ont été rejoints par de nombreux ministres, comme Bruno Le Maire, Laurent Nunez ou Florence Parly, ainsi que Richard Ferrand, le président de l'Assemblée Nationale. Un peu en retrait, Brigitte Macron, très émue était elle aussi sur place, décrit l'AFP.

Tous sont restés une vingtaine de minutes sur le parvis, après avoir écouté un responsable des pompiers de Paris leur faire un point de situation. Ils sont ensuite rentrés dans la préfecture de police située juste en face, hors presse. La présidence n’a pas précisé quand l'intervention du président de la République aurait lieu.