Européennes: Déjà 1,5 million d’euros rassemblés par La France insoumise avec son emprunt populaire

CAMPAGNE La liste menée par Manon Aubry a besoin de 4 millions pour sa campagne électorale, mais les banques ne suivent pas

R.G.-V. avec AFP

— 

Manon Aubry est la tête de liste de La France Insoumise (LFI) pour les européennes de 2019.
Manon Aubry est la tête de liste de La France Insoumise (LFI) pour les européennes de 2019. — VINCENT DAMOURETTE/SIPA

La France insoumise a annoncé samedi avoir déjà récolté 1,5 million d’euros grâce à l’emprunt populaire que le parti lancé il y a une semaine pour financer sa campagne aux élections européennes, selon un message à ses militants.

« Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont participé à l’emprunt populaire que nous avons lancé dimanche dernier sur la plateforme finactions.fr. En cinq jours, nous avons récolté 1,5 million d’euros. C’est exceptionnel », se félicite le parti de Jean-Luc Mélenchon, assurant que « ces prêts seront intégralement remboursés après les élections européennes ».

2 millions d’euros maximums

La loi limitant à 2 millions d’euros le montant de l’emprunt populaire, LFI se fixe comme objectif d'« atteindre rapidement ce plafond pour assurer à notre campagne son indépendance face aux banques ». « Cette mobilisation est la démonstration de notre capacité à rassembler largement et à convaincre grâce à notre programme », estime le parti, dont la liste est conduite par Manon Aubry.

LFI avait indiqué dimanche dernier que son « budget global envisagé » était de « 4 millions d’euros ». Le Rassemblement national a aussi annoncé cette semaine le lancement d’un emprunt auprès des Français pour financer sa campagne. Cette question est d’ailleurs venue lors du premier débat entre les principaux candidats, jeudi, sur France 2 et France Inter.