Migrants en Méditerranée: Pour Christophe Castaner, «les ONG ont pu se faire complices des passeurs»

PROPOS Le ministre a dénoncé ce vendredi « une réelle collusion » des ONG avec les passeurs

Manon Aublanc

— 

Christophe Castaner, le 4 février 2019.
Christophe Castaner, le 4 février 2019. — Alain ROBERT/Sipa/SIPA

Estimant que les ONG chargées de secourir les migrants en mer Méditerranée avaient « pu se faire complices » des passeurs, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner les a appelées, ce vendredi, à « avoir une attitude responsable ».

Tout en assurant que «les ONG jouent un rôle essentiel pour apporter de l’aide aux migrants », le ministre a dénoncé « une réelle collusion » avec les passeurs dans certains cas, affirmant par exemple avoir noté « que certaines ONG étaient en contact téléphonique avec des passeurs », lors de la conférence de presse finale des ministres de l'Intérieur du G7 à Paris.