Brexit: «L'UE ne peut être durablement l'otage» de la crise politique au Royaume-Uni, estime Emmanuel Macron

DIPLOMATIE Une sortie sans accord est de plus en plus crédible 

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron sur le plateau des Glières, le 31 mars 2019.
Emmanuel Macron sur le plateau des Glières, le 31 mars 2019. — Bony/SIPA

Emmanuel Macron a refusé, ce mardi, que l'Union européenne soit « durablement otage » de la crise politique au Royaume-Uni et martelé que faute de présenter un « plan alternatif crédible d'ici le 10 avril », Londres « aura de facto choisi de lui-même de sortir sans accord ».

« Notre priorité, ce doit être le bon fonctionnement de l'Union européenne et du marché unique. L'Union européenne ne peut être durablement l'otage de la résolution d'une crise politique au Royaume-Uni », a souligné le chef de l'Etat aux côtés du Premier ministre irlandais Leo Varadkar, qu'il recevait à l'Elysée pour examiner les éventuelles conséquences d'un Brexit sans accord, à une semaine d'un Conseil européen crucial.