Retraites: Xavier Bertrand propose de repousser l'âge légal à 65 ans

CARTE VERMEIL Il critique aussi les projets de réforme du gouvernement, qui voudrait aller vers un système par points

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Xavier Bertrand, président (LR) de la région Hauts-de-France.
Xavier Bertrand, président (LR) de la région Hauts-de-France. — S. Alcalay / SIPA

L’actuel président des Hauts-de-France et ancien ministre du Travail attaque le gouvernement sur le dossier des retraites. Dans Le Journal du Dimanche, Xavier Bertrand (ex-LR) dit tout le mal qu’il pense du possible passage à un système de retraite par points. Système vers lequel semble pencher Jean-Paul Delevoye, le responsable du dossier pour Emmanuel Macron.

L’ancien ministre de Nicolas Sarkozy voit un « piège » dans cette possible réforme et une « vaste opération hypocrite de baisse généralisée des retraites ». C’est, en effet, l’une des principales critique qui est faite au système de retraite par points : la valeur des points peut varier sur simple décision. Et donc augmenter ou baisser d’autant les pensions perçues.

« La seule voie »

Xavier Bertrand propose une autre piste : augmenter l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans, ce qui permettrait, d’après lui, de faire 15 à 18 milliards d’euros d’économie. Avec une « contrepartie » : que le minimum vieillesse fasse qu’aucune retraite ne soit inférieure à 1.000 euros. Il est aujourd’hui de 868,20 euros. Cette hausse se ferait néanmoins « progressivement ».

Celui qui a géré la réforme des régimes spéciaux en 2008 dit ne pas voir d’autre solution : « Reculer l’âge de départ est la seule voie. Dire autre chose, c’est mentir aux Français. » Les Français y sont, d’après les sondages, largement opposés.