Laurence Garnier, chef de file de l'opposition municipale à Nantes
Laurence Garnier, chef de file de l'opposition municipale à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

POLITIQUE

Municipales 2020: «Les préoccupations des Nantais ont été perdues de vue», estime la droite

Laurence Garnier veut recueillir l'avis des habitants en vue de la préparation de son programme

  • Laurence Garnier a réuni ses soutiens ce jeudi pour lancer sa page Facebook «2020 prochain maire de Nantes»
  • La candidate LR veut aborder les thèmes de la sécurité, des transports, ou de la qualité de vie

« Lorsque je serai maire de Nantes… » Le ton est donné. Ce jeudi matin, accompagné de ses collègues élus de l’opposition municipale et de plusieurs soutiens, la cheffe de file du groupe Union de la droite et du centre Laurence Garnier a lancé sa campagne pour les municipales de 2020. La première étape, avant de dévoiler son programme en septembre, vise à « recueillir les attentes des Nantais » via une page Facebook, intitulée «  2020 prochain maire de Nantes ».

Alors que Johanna Rolland, l’actuelle maire (PS), a lancé de son côté un labo d'idées en début d’année, la plateforme de sa concurrente vise à recueillir les contributions et remarques des habitants. Mise à part le mail de contact, aucune référence n’est faite à la candidature de Laurence Garnier ou à son parti. « La démarche est politique et non partisane, se défend l’intéressée. Les préoccupations du quotidien ont été perdues de vue durant le mandat, et ce sont de ces sujets dont nous allons parler. Il y a une absolue nécessité de revenir au dialogue. »

Une lettre ouverte aux Nantais

Circulation, sécurité, propreté, travaux… Voilà les thématiques qui devraient donc revenir lors de la campagne. Laurence Garnier s’est engagée à diffuser, en septembre, une restitution de ses échanges sous forme de lettre ouverte. Elle dévoilera également sa vision pour la ville. « Nantes, la ville centre, doit être une locomotive et non un aspirateur, a-t-elle estimé ce jeudi. A partir de cette vision, on peut repenser les problématiques d’accessibilité, de transports, de densification… »

A Nantes, mis à part Johanna Rolland et Laurence Garnier, d’autres partis se sont déjà mis en ordre de marche pour 2020. Europe Ecologie Les Verts organise, pas plus tard que ce jeudi soir, une réunion publique en vue de l’élection à la Maison des syndicats. La République en Marche a également récemment dévoilé son intention de présenter une liste.