La France insoumise n'enverra que des femmes dans les médias la semaine prochaine

REPRESENTATION LFI va également donner un meeting au casting exclusivement féminin sur le thème des droits des femmes

20 Minutes avec AFP

— 

Manon Aubry, tête de liste de LFI aux européennes, à  Saint-Julien-les-Villas le 28 février 2019.
Manon Aubry, tête de liste de LFI aux européennes, à Saint-Julien-les-Villas le 28 février 2019. — JC Tardivon/SIPA

La France insoumise veut faire passer un message. Du 4 au 8 mars, le parti de Jean-Luc Mélenchon n’enverra que des femmes pour le représenter à la télévision et à la radio. Objectif : dénoncer le manque de femmes parmi les invités politiques des médias, a annoncé ce vendredi la tête de liste LFI pour les européennes Manon Aubry.

Les Insoumis ont eu cette idée pour célébrer la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, après avoir essuyé plusieurs refus de remplacement d’un de leurs représentants hommes par des femmes ces dernières semaines, a raconté Manon Aubry.

Les femmes ont du mal à passer dans les médias

« Il y a seulement 27 % de femmes parmi les invités politiques, on a le sentiment d’atteindre un plafond de verre », a-t-elle dit. « Même quand on fait monter des femmes dans notre mouvement, on a du mal à les faire passer dans les médias », a-t-elle ajouté, reconnaissant aussi un important phénomène d'« autocensure » chez les femmes.

« Aucun homme Insoumis ne prendra donc la parole dans les médias » de télévision et de radio du 4 au 8 mars, a indiqué Manon Aubry. LFI va également donner un meeting au casting exclusivement féminin – Aubry, Autain, Obono, Panot, etc. – le 7 mars à Bobigny, en région parisienne, sur le thème des droits des femmes.