Bordeaux: Avant sa démission, Juppé reçoit Macron dans sa ville pour un grand débat

POLITIQUE Vendredi matin, le chef de l’Etat rencontrera pour un petit-déjeuner celui qui est encore maire de Bordeaux pour quelques jours

E.P. avec AFP

— 

Emmanuel Macron et Alain Juppé à Villepinte en 2016 (illustration).
Emmanuel Macron et Alain Juppé à Villepinte en 2016 (illustration). — WITT/SIPA
  • Macron sera en déplacement à Bordeaux ce vendredi matin.
  • Il sera reçu par Alain Juppé, dont ce sera le dernier acte officiel, avant sa démission.
  • Il participera à un grand débat avec des élus locaux et rencontrera le président de la Région.

C’est encore en tant que maire de Bordeaux qu’Alain Juppé s’entretiendra vendredi matin avec Emmanuel Macron, en visite dans la capitale girondine, avant que le président de la République n’ouvre un grand débat en présence des élus girondins. Ce sera son dernier acte officiel de maire de la ville avant sa démission dans la foulée, explique la mairie de Bordeaux.

Alain Juppé rencontrera Emmanuel Macron à l’occasion d’un petit-déjeuner à 8h45, avant que ne s’ouvre un débat avec les élus du département, à 10h à la résidence du préfet de Gironde, en plein centre-ville, selon la Ville confirmant une information de BFM-TV.

Conclusion de la vie politique active de Juppé

En partance pour le Conseil constitutionnel, il présentera dans la foulée sa démission de maire au préfet. Elle devrait être rapidement acceptée avant qu’un conseil municipal, prévu le 7 mars, n’élise le nouveau maire de Bordeaux, qui devrait être Nicolas Florian, désigné par la majorité municipale.

Alain Juppé qui s’était rapproché depuis 2017 du président Macron alors que son ancien protégé Edouard Philippe se trouve à Matignon, conclut ainsi sa vie politique active immédiatement après une visite présidentielle. Fondateur de l’UMP, Alain Juppé n’est en revanche plus membre des Républicains.

Maire depuis 24 ans de Bordeaux, il avait annoncé le 13 février, à la surprise générale dans la capitale girondine, accepter la proposition de succéder à Lionel Jospin au Conseil constitutionnel, sur proposition du président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand.

La ville de Bordeaux fait face depuis le 17 novembre à une forte mobilisation des « gilets jaunes », samedi après samedi, qui ne manquera pas d’être évoquée lors du grand débat.

L’Elysée a précisé mercredi qu'Emmanuel Macron rencontrerait également hors presse, Alain Rousset, le président PS de la Région Nouvelle-Aquitaine, avant le débat.