Conseil Constitutionnel: Feu vert pour l'entrée d'Alain Juppé

SAGE Les députés de la commission des Lois ont voté en faveur de l'intégration du maire de Bordeaux, qui a déjà fait ses adieux à sa ville

E.P. avec AFP

— 

Alain Juppé estime que la Métropole s'emploie tous azimuts à traiter les problématiques de mobilité.
Alain Juppé estime que la Métropole s'emploie tous azimuts à traiter les problématiques de mobilité. — M.Bosredon / 20 Minutes

Son entrée au conseil des « Sages » a été validée. Les députés de la commission des Lois ont donné jeudi leur feu vert à l’entrée de l’ancien Premier ministre Alain Juppé au Conseil constitutionnel. 

21 députés se sont prononcés favorablement, et 4 défavorablement. Deux bulletins étaient blancs ou nuls. Un veto parlementaire, hautement improbable, aurait nécessité les trois cinquième des suffrages exprimés, aux termes de la Constitution.

C’est le président de l’Assemblée Richard Ferrand (LREM) qui a proposé la nomination d’Alain Juppé, qui va ainsi pouvoir être rapidement confirmée et publiée au Journal Officiel. Il a déjà fait  ses adieux émus à sa ville de Bordeaux, le 14 février.