Des élus LFI appellent à se rassembler le 16 mars puis à rejoindre les «gilets jaunes»

CONVERGENCE Des élus de La France insoumise (LFI) appellent à manifester le 16 mars contre la « dérive autoritaire » du pouvoir puis à rejoindre les « gilets jaunes » mobilisés

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Luc Mélenchon, le président de la France insoumise.
Jean-Luc Mélenchon, le président de la France insoumise. — RTL-BUKAJLO/RTL/SIPA

La convergence entre La France insoumise (LFI) et les « gilets jaunes » aura-t-elle lieu le 16 mars? Des députés et sénateurs du parti mené par Jean-Luc Mélenchon appellent en tout cas à se rassembler le 16 mars à Paris contre « la dérive autoritaire » du pouvoir pour ensuite rejoindre les  « gilets jaunes » mobilisés pour leur nouvel acte.

« Le pouvoir méprise la colère populaire qui s’exprime depuis plus de trois mois dans le pays. Face à l’exigence sociale et démocratique, sa dérive autoritaire est devenue évidente », affirme dans un communiqué le groupe parlementaire de LFI.

Les élus ont en outre listé les abus qu’ils dénoncent : « Légitimation et incitation à l’usage disproportionné de la violence policière, lois liberticides, arrestations préventives par milliers, perquisitions contre l’opposition ou un journal indépendant, usage politique des moyens de police et de justice, propagande d’État envahissante en guise de grand débat monopolisant les médias privés comme publics. C’est assez ! »