François de Rugy reconnaît la mauvaise «concordance de calendrier» de son dîner avec Denis Baupin

FAIL Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a bien dîné avec Denis Baupin pendant le procès de ce dernier pour diffamation, et déplore une mauvaise « concordance de calendrier »

Alexis Orsini

— 

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy.
Le ministre de la Transition écologique François de Rugy. — Yann Bohac/SIPA

François de Rugy a bien dîné avec son ex-collègue d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Denis Baupin la semaine dernière, alors que se tenait le procès intenté par l’ex-député écologiste pour diffamation contre les femmes et les médias qui l’accusent d'agression sexuelle.

Le ministre de la Transition écologique a ainsi confirmé ce matin, lors d'une interview sur Europe 1, l’information relayée par Le Figaro la semaine dernière, qui affirmait que Denis Baupin - dont l’absence a été particulièrement remarquée au tribunal - avait été invité à ce dîner portant sur les élections européennes par François de Rugy.

François de Rugy estime que ce procès était « une très mauvaise idée »

« Evidemment que la concordance de calendrier était très malvenue » a ainsi affirmé ce dernier, tout en assurant ignorer « que ce procès allait avoir lieu ».

François de Rugy a également souligné sa neutralité dans le cadre de cette procédure, alors que le tribunal a requis vendredi la relaxe des femmes et des médias poursuivis : « On m’a demandé de témoigner des deux côtés dans ce procès, j’ai toujours refusé de le faire. Je considère que ce procès était très malvenu, c’était une très mauvaise idée. »