Européennes: Brigitte Bardot annonce qu'elle sera sur la liste du Parti animaliste

SURPRISE Elle tourne dans le même temps le dos au Rassemblement national

F.B.

— 

Brigitte Bardot n'y est pas allée de main morte avec François de Rugy.
Brigitte Bardot n'y est pas allée de main morte avec François de Rugy. — Eric Feferberg / AFP

EDIT : Brigitte Bardot a fait machine arrière jeudi. Elle explique à « Var-Matin » s’être « peut-être mal exprimée ». Elle n’est pas sur la liste mais la soutient « à 100 % ».

Elle l’a annoncé ce mercredi après-midi à Var-Matin, son nom figurera sur la liste du Parti animaliste aux prochaines élections européennes. Brigitte Bardot, toujours prête à bondir quand il s’agit de la cause animale, a décidé de porter son combat elle-même en politique, tournant, au passage, le dos au Rassemblement national (ex-FN), qu’elle a soutenu.

Sa récente et violente prise de bec avec le ministre de la Transition écologique a-t-elle motivé son engagement ? « Vous n’êtes qu’un lâche assassin par chasseurs interposés », avait-elle déclaré, avec véhémence, à l’adresse de François de Rugy. En cause, la décision du gouvernement de reculer la date officielle de fin de la chasse aux oies sauvages en France. Le principal intéressé l’avait appelée à la « modération ».

« Sa raison de vivre »

Une « modération » que Brigitte Bardot a donc décidé de traduire par un engagement pour les européennes. Soutien de la mobilisation des « gilets jaunes », que Brigitte Bardot supporte toujours « à fond », elle leur a préféré « sa raison de vivre », le sort des animaux, note le quotidien régional.

Et cette aventure politique se fera donc avec le Parti animaliste, qui pourrait bien « fusionner » avec le parti d’Aymeric Caron, « le nouveau parti écologiste au service du vivant », a-t-elle aussi précisé à Nice-Matin.