Européennes: Avec une liste de coalition, LREM espère ratisser large

STRATEGIE Le délégué général de LREM a ajouté que la tête de liste ne serait pas forcément un(e) membre du parti majoritaire

G. N. avec AFP

— 

Stanislas Guerini, le patron de LREM, le 24 janvier 2019.
Stanislas Guerini, le patron de LREM, le 24 janvier 2019. — Jacques Witt/SIPA

Le délégué général de LREM Stanislas Guerini a annoncé mardi que son mouvement présenterait aux élections européennes du 26 mai une liste de coalition « avec d’autres partenaires » et une tête de liste qui ne serait « pas forcément En Marche ». « Il y aura une liste La République en marche avec d’autres partenaires, je veux rassembler largement des amis de Didier Guillaume à ceux d' Alain Juppé », a expliqué le député de Paris sur Cnews.

« Je veux que nous construisions une coalition pour ceux qui veulent continuer le projet européen mais en disant qu’il faut changer l’Europe », a-t-il insisté. « La tête de liste ne sera pas forcément En Marche, je crois qu’au fond c’est secondaire par rapport au projet qu’on veut construire pour l'Union européenne », a-t-il confirmé.

« En tant que chef du mouvement La République en marche, mon objectif, c’est de rassembler largement », a martelé Stanislas Guerini, en assurant « discuter avec différentes personnalités ». Le patron des marcheurs a dit qu’il cherchait « des gens qui siégeront vraiment au Parlement européen, pas le recasage qu’on a habituellement dans ces élections avec des personnalités usées de la vie politique française ». Le parti présidentiel doit présenter sa liste « fin février début mars ».