Lyon: David Kimelfeld officialise sa candidature à la Métropole en 2020

ELECTIONS Le président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld, qui avait succédé à Gérard Collomb en juillet 2017 lors de son départ pour la place Beauvau, a annoncé ce mardi sa candidature pour 2020…

Elisa Frisullo

— 

Le maire du 4e arrondissement de Lyon et président de la Métropole David Kimelfeld.
Le maire du 4e arrondissement de Lyon et président de la Métropole David Kimelfeld. — AFP
  • David Kimelfeld a annoncé ce mardi qu’il serait candidat à sa propre succession à la tête de la Métropole de Lyon en 2020.
  • Il devance ainsi Gérard Collomb qui s’est clairement positionné pour la mairie de Lyon en 2020 mais n’a pas fait connaître jusqu’alors ses ambitions pour la Métropole.
  • Des tensions sont apparues entre les deux hommes ces dernières semaines.

Au retour à Lyon de Gérard Collomb, en octobre dernier, il était sorti de sa réserve habituelle pour rappeler qu’il n’était ni « un intermittent ni un intérimaire ». Ce mardi midi, David Kimelfeld, invité du Talk Politique du Figaro a franchi un nouveau cap en annonçant qu’il serait candidat en 2020 à la Métropole de Lyon, où il a succédé à Gérard Collomb en juillet 2017 lors de son départ pour la place Beauvau.

« Je suis président de cette métropole à temps plein. Je vais rester président de cette métropole jusqu’à la fin et je vais porter un projet au-delà de 2020. J’en ai envie. Je ne le ferai pas seul, mais collectivement pour répondre aux grands enjeux de cette métropole : être attractif et répondre aux enjeux sociaux et écologiques. C’est ce que je veux pour 2020 », a déclaré l’élu LREM, également maire du 4e arrondissement de Lyon.

Pas candidat à la mairie du IVe

Interrogé sur ses ambitions lors des municipales, David Kimelfeld a en revanche précisé qu’il ne serait pas candidat dans le 4e arrondissement. « Je vais rester dans mon arrondissement de cœur, mais je n’ai plus vocation à y être maire. Il faut laisser la place à de nouveaux talents », a ajouté l’élu, qui a donc décidé ce mardi de se positionner à la Métropole avant Gérard Collomb.

Ce dernier, qui a annoncé dès son départ du ministère de l’Intérieur qu’il se représenterait à la mairie de Lyon en 2020, n’a en revanche pas précisé s’il envisageait de se présenter à la Métropole. La candidature de David Kimelfeld risque bien d’accentuer les tensions avec le maire de Lyon, apparues ces derniers mois et de plus en plus visibles ces dernières semaines.

« Je soutiendrai Gérard Collomb s’il souhaite être candidat à la mairie de Lyon, mais la question ne se pose pas à 15 mois des élections », a toutefois assuré le président de la Métropole au Figaro.