«Gilets Jaunes»: François Ruffin va sortir un film sur les manifestants

FRANCOIS RUFFI Le député LFI estime qu’il ne peut pas laisser BFMTV seul pour retranscrire le mouvement de contestation…

JLD

— 

François Ruffin à l'Assemblée nationale, le 11 octobre 2017.
François Ruffin à l'Assemblée nationale, le 11 octobre 2017. — JACQUES DEMARTHON / AFP

François Ruffin sera-t-il le Stanley Kubrick des « gilets jaunes » ? Après avoir réalisé Merci Patron ! en 2016, le député de la France Insoumise va sortir un nouveau film le 3 avril, autour des manifestants. Il a repris la caméra pour J’veux du soleil, le petit nom de ce métrage, au cours d’une semaine de rencontres avec des « gilets jaunes » sur des ronds-points de France en décembre.

Le « député reporter », comme il aime s’appeler, a annoncé l’arrivée de ce futur classique du cinéma dans une vidéo sur sa chaîne YouTube en pleine pause déjeuner avec le réalisateur Gilles Perret, auteur du documentaire L’Insoumis (2018) sur Jean-Luc Mélenchon, et la monteuse de Merci patron ! (2016) Cécile Dubois, qui vont travailler avec lui sur ce film, produit par Jour 2 Fête.

« Apporter la beauté à laquelle les gilets jaunes se raccrochent »

« Quand un mouvement tient entre Noël et le jour de l’An, qu’il tient en janvier, c’est qu’il y a des chances pour qu’au printemps il se passe des choses dans ce pays. On veut amener le film dans ce moment-là, sur les ronds-points, les petites villes, pour apporter de la beauté et un point auquel les gilets jaunes se raccrochent », explique-t-il dans sa vidéo.

Avant de reprendre les bonnes habitudes et de mettre un petit tacle aux journalistes de BFMTV, parce que pourquoi pas : « Si on ne fait pas ce boulot, la trace de ce mouvement exceptionnel dans notre histoire va être faite par BFMTV, des éditorialistes, des intellectuels à chemise blanche, qui vont résumer ça à un mouvement violent, d’alcooliques, voire de fascistes et d’antisémites. »

Mais le Spielberg en herbe a également le cœur sur la main. Il a ainsi précisé que tous ses droits d’auteur pour le film seront reversés au Secours populaire.