Pour se concentrer sur le «grand débat» national, Emmanuel Macron présentera seulement ses vœux aux armées

AJUSTEMENTS En 2018, le chef de l'Etat avait eu une vingtaine de rendez-vous de voeux... 

Manon Aublanc

— 

Emmanuel Macron a présenté ses voeux aux Français le 31 décembre 2018
Emmanuel Macron a présenté ses voeux aux Français le 31 décembre 2018 — Michel Euler-POOL/SIPA

Un ajustement au calendrier d’Emmanuel Macron. Mobilisé avec ses équipes, mais aussi en régions auprès des Français, par le « grand débat » national, le chef de l’Etat va supprimer ses traditionnels rendez-vous des vœux, à l’exception des armées, a affirmé Le Parisien, ce mardi.

Vœux au monde rural, aux bureaux des assemblées, ou encore à la presse, traditionnellement, pour le président français, le mois de janvier donne lieu à de nombreuses cérémonies de vœux, près d’une vingtaine en 2018.

« Une seule » exception pour les vœux aux armées

Cette année, le président de la République fera une exception, « et une seule », a confié l’Elysée à nos confrères du Parisien. Il adressera ses vœux aux armées, le 17 janvier prochain sur la base du 1er Régiment du Train Parachutiste, à Cugnaux, près de Toulouse. « Il est le chef des armées, donc c’était naturel de maintenir au moins cette cérémonie », a expliqué son entourage.

Emmanuel Macron a décidé de supprimer ces rendez-vous, préférant se concentrer sur le « grand débat » national. Le chef de l’Etat doit envoyer, en début de semaine prochaine, sa « lettre aux Français », avant d’entamer un tour de France des régions.