Européennes: Thierry Mariani quitte les Républicains et rejoint la liste Rassemblement national

PARTI L’ex-ministre des Transports de Nicolas Sarkozy ne cache pas ses sympathies pour le RN depuis plusieurs années…

L.Br. avec AFP

— 

Thierry Mariani, le 19 mars 2013.
Thierry Mariani, le 19 mars 2013. — WITT/SIPA

Après des mois d’incertitude, Thierry Mariani fait taire la rumeur. L’ancien ministre Les Républicains quitte son parti historique et rejoint la liste Rassemblement national en vue des élections européennes.

Marine Le Pen doit dévoiler les premiers noms de la liste du RN pour les Européennes lors d’un premier meeting dimanche. Des sources proches du RN se confiaient cette semaine sur leurs certitudes quant au ralliement de Thierry Mariani.

« Rapprochement » avec le RN

Thierry Mariani fut député du Vaucluse (1993-2010), secrétaire d’Etat puis ministre des Transports de Nicolas Sarkozy (2010-2012), et député des Français de l’étranger (2012-2017) dans une vaste circonscription comprenant notamment la Russie, dont il est un fervent défenseur. Battu aux législatives de 2017, il avait ensuite plaidé pour un « rapprochement » entre la droite et le RN.

Il avait également manifesté de l’intérêt pour la démarche du président de Debout la France (DLF) Nicolas Dupont-Aignan, qui conduira sa propre liste au mois de mai. Thierry Mariani devrait être expulsé des Républicains, comme l’avait prévenu Laurent Wauquiez début 2018.