VIDEO. Le 8 janvier 1959, le général de Gaulle devenait président

ANNIVERSAIRE Rappelé au pouvoir en pleine crise algérienne, de Gaulle fit rédiger la constitution de la Ve République et resta président jusqu'à sa démission en 1969...

Charlotte Murat

— 

Le général de Gaulle lors d'une conférence de presse en avril 1961
Le général de Gaulle lors d'une conférence de presse en avril 1961 — Le Campion/Sipa

Mai 1958. La France de la IV République est empêtrée dans le conflit algérien et des responsables politiques de tous bords réclament le retour au pouvoir du général de Gaulle. Face à la crise, le président René Coty rappelle donc au pouvoir le « plus illustre de tous les Français ». Charles de Gaulle, le héros de la Seconde Guerre mondiale, celui qui appelé la résistance et celui qui, depuis 1946, explique la nécessité d’une nouvelle Constitution avec un exécutif fort. Nommé président du Conseil avec les pleins pouvoirs pendant six mois, le Général fait rédiger la Constitution de la Ve République. Elu le président le 21 décembre 1958, il entre en fonction le 8 janvier 1959.

Menant à marche forcée la réforme institutionnelle et économique du pays, il conduit dans le même temps une politique d’indépendance de la France sur le plan international, notamment vis-à-vis des Etats-Unis. C'est également le temps de la décolonisation.

De Gaulle est réélu en décembre 1965 face à François Mitterrand avec 55 % des suffrages. Affaibli par les événements de Mai-1968, il démissionne le 28 avril 1969, après que le non l’a emporté lors d’un référendum sur la régionalisation et la réforme du Sénat. Retiré dans sa maison de Colombey-les-Deux-Eglises, il rédige ses mémoires et meurt le 9 novembre 1970.