Non, une circulaire de Castaner n’appelle pas à saisir les armes des particuliers

FAKE OFF Une fausse circulaire prétendument signée de Christophe Castaner prétend appeler les préfets à saisir les armes des particuliers…

Alexis Orsini

— 

La fausse circulaire attribuée à Christophe Castaner.
La fausse circulaire attribuée à Christophe Castaner. — capture d'écran
  • Une circulaire avec l'en-tête du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, et sa signature, appelle les préfets à saisir les armes des particuliers français.
  • Le document a commencé à circuler sur les réseaux sociaux au lendemain de la huitième journée de mobilisation des « gilets jaunes ». 
  • Il s'agit d'un faux dénoncé par Christophe Castaner et que trahissent plusieurs détails.

Les propriétaires d’armes – qu’ils pratiquent la chasse ou le tir sportif – ont de quoi s’inquiéter à la lecture d’une circulaire prétendument signée du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, et relayée sur les réseaux sociaux dès le lendemain de « l’acte VIII » des « gilets jaunes ».

Ce document en date du 5 janvier, adressé aux préfets de région et de département, ordonne aux « forces de police et de gendarmerie » de saisir « toutes armes [des catégories B, C et D, incluant notamment les carabines et les revolvers] détenues par les citoyens sur le territoire national ».

La fausse lettre attribuée à Christophe Castaner.
La fausse lettre attribuée à Christophe Castaner. - capture d'écran

Une mesure justifiée par « la gravité de la situation actuelle et en prévision d’une aggravation insurrectionnelle », qui a inquiété plusieurs internautes. Benjamin Cauchy, l’une des figures des « gilets jaunes », a notamment partagé le document avant d’effacer son tweet.

Mais il s’agit en réalité d’un faux grossier, comme l’a signalé directement Christophe Castaner sur son compte Twitter ce matin : « Stop #FakeNews. Encore une idée originale de ceux qui rêvent d’insurrection et qui n’hésitent pas à diffuser de faux documents… L’information est le meilleur remède aux fake news. A user sans modération. »

FAKE OFF

D’où provient cette fausse lettre ? On la retrouve dans un article publié le 6 janvier sur le site d’extrême droite « Le billet de Léon », qui affirme l’avoir reçue de la « Place Beauveau » - une mauvaise orthographe de la « Place Beauvau », également visible dans l’adresse du ministère indiquée au bas de la lettre.

« Bref… Petit conseil, faites comme moi qui suis détenteur d’armes légales… ET d’armes non déclarées. Gardez les armes légales chez vous et donnez-les avec le sourire quand les pandores débarqueront, mais surtout ne gardez pas les armes non déclarées chez vous ! » conseille l’auteur de ces lignes.

Pour mieux duper les internautes, l’auteur de la fausse lettre a tenté de reproduire le plus fidèlement possible les courriers officiels du ministre de l’Intérieur. Il reproduit ainsi la signature de Christophe Castaner, directement reprise d’une lettre signée de sa main en avril 2015, alors qu’il était encore député des Alpes-de-Haute-Provence, comme l’a repéré Gaël Lombart, journaliste au Parisien.

Il utilise par ailleurs, pour la mention d’en-tête « Le ministre », une typographie ressemblant à celle utilisée pour la qualification de « Ministre d’Etat » visible dans une circulaire de l’ex-ministre de l’Intérieur Gérard Collomb de septembre 2018, mais pas identique. Un indice de plus sur la nature fallacieuse de la lettre.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fakeoff@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.