«Imposteur», «moralisateur», «serein»: La classe politique réagit aux voeux de Macron

REACTIONS Sans trop de suspense, Emmanuel Macron en a pris pour son grade sur Twitter même si le président peut toujours compter sur le soutien de certains fidèles...

Noémie Sato

— 

Emmanuel Macron a présenté ses voeux aux Français le 31 décembre 2018
Emmanuel Macron a présenté ses voeux aux Français le 31 décembre 2018 — Michel Euler-POOL/SIPA

Les réactions n’ont pas tardé sur Twitter aussitôt les voeux du président de la République diffusés. Petit florilège.

Il y a ceux qui, sans surprise, ne mâchent pas leurs mots. Pour le président de France Insoumise Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron n’est autre qu’un « donneur de leçon ».

Du côté de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, les mots doux vont aussi bon train : « Ce président est un imposteur. » Et même « un pyromane… ».

Pour le secrétaire naitonal du PCF Fabien Roussel, Emmanuel Macron est un président « moralisateur » alors que Nicolas Du Pont-Aignan, président de Debout la France, estime que Macron « sera donc pire en 2019 ».

Florian Philippot, président des Patriotes, s’offusque quant à lui « du mépris hallucinant qu’il a exprimé à l’égard des Gilets jaunes, les qualifiant de "foule haineuse" ».

Heureusement pour lui, le président de la République a quand même quelques soutiens. Le maire de Bordeaux Alain Juppé a qualifié l’intervention d’Emmanuel Macron d'« excellente ».

Pour le ministre de l’économie Bruno Le Maire, cette intervention était « lucide et courageuse ».

Enfin, Stanislas Guerini, délégué général LREM, a fait preuve d’optimisme : « J’ai vu le Président de la République debout, offensif, qui croit dans notre pays, tel qu’il est, avec ses forces et ses faiblesses. »