Une prime de Noël de 8.000 euros pour les sénateurs? C'est faux

FAKE OFF Un site s’insurge contre la prétendue prime de Noël de 8.000 euros que toucheraient les sénateurs…

Alexis Orsini

— 

Le Sénat.
Le Sénat. — LIONEL URMAN/SIPA
  • Dans un article, le blog « Daily Planete News » affirme que les sénateurs touchent une prime de Noël de 8.000 euros chaque année.
  • Une telle prime n'existe pas, comme le confirme le Sénat à « 20 Minutes ».
  • En revanche, des sénateurs UMP ont bien perçu une telle gratification de leur groupe au Sénat pendant plusieurs années.

Alors que certains « gilets jaunes » espèrent bénéficier d’une prime de fin d’année défiscalisée, comme demandé par Emmanuel Macron aux « employeurs qui le peuvent », un autre type de gratification indigne certains internautes.

« Curieusement les sénateurs ne sont pas prolixes sur leur prime de Noël de 8.000€ qu’ils perçoivent tous les ans alors qu’en est-il pour 2018 [?] » fait mine de s’interroger « Daily Planete News », un blog qui entend « décortiquer » l’actualité « sous un regard citoyen et totalement indépendant ».

« Auraient-ils honte de parler de leurs avantages comme beaucoup de politiques qui envahissent les plateaux télé et qui se mélangent avec des gilets jaunes qui ne comprennent pas pourquoi l’austérité pour eux est une condition sine qua none de la croissance des plus riches » continue le texte.

Or, le silence des sénateurs s’explique simplement : la prime de Noël évoquée n’existe pas.

FAKE OFF

« Les sénateurs ne touchent pas de prime de Noël » confirme le Sénat à 20 Minutes. En revanche, de 2003 à 2014, des sénateurs UMP se voyaient offrir annuellement une prime de Noël de 8.000 euros par leur groupe du Sénat, comme l’avait révélé Mediapart en 2015.

Cette pratique décriée a toutefois pris fin en 2014 à la nomination de Bruno Retailleau à la tête du groupe : dès 2015, l’année où ils deviennent Les Républicains (LR), ces sénateurs n’ont plus touché cette « prime ».

Quelques jours avant la publication de l’article de « Daily Planete News », le blog d’opinion proche de l’extrême droite « La Gauche m’a tuer » revenait lui-même sur cette gratification dans un article intitulé « Les sénateurs se sont octroyé 8 000 euros d’étrennes chaque Noël pendant dix ans ». Celui-ci spécifiait toutefois bien que la pratique était propre aux sénateurs UMP.

Sur les trois autres montants avancés dans l’article de « Daily Planete News », deux sont exacts : l’indemnité parlementaire brute des sénateurs s’élève bien à 7.209,74 euros brut et le budget de rémunération des assistants parlementaires à 7.638,95 euros brut. En revanche, l’indemnité représentative des frais de mandat n’est plus de 6.109 euros mais de 5.900 euros.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fakeoff@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.