Européennes: La direction du RN décidera début janvier de sa tête de liste

SCRUTIN Cette question sera tranchée en bureau exécutif « début janvier », probablement le lundi 7, et fera l’objet d’un vote...

20 Minutes avec AFP

— 

Le nouveau logo du Rassemblement national, ex-Front national
Le nouveau logo du Rassemblement national, ex-Front national — J.-P. Ksiazek - AFP

La direction du Rassemblement national (RN, ex FN) se réunira début janvier pour décider qui sera sa tête de liste aux élections européennes, un poste pour lequel le nom de Jordan Bardella, chef des jeunes RN, circule avec insistance.

Le RN a réuni lundi matin son bureau exécutif, qui compte 9 dirigeants y compris sa présidente Marine Le Pen, mais la tête de liste aux Européennes de mai ne figurait pas à l’ordre du jour, a-t-on appris de sources concordantes.

L’instance dirigeante « a eu lieu ce matin et n’a pas décidé de la tête de liste », selon ces sources. Cette question sera tranchée en bureau exécutif « début janvier », probablement le lundi 7, et fera l’objet d’un vote.

Nicolas Bay estime ne pas être « le moins légitime »

Outre l’hypothèse de Jordan Bardella, l’eurodéputé et ancien vice-président du parti Nicolas Bay estime qu’il n’est pas « le moins légitime » à conduire la liste compte tenu de ses responsabilités de coprésident du groupe du RN au Parlement européen.

Agé de 23 ans, Jordan Bardella est membre du bureau national (instance de direction élargie) du RN et directeur de Génération nation, la structure des jeunes du parti. Il est également l’un des porte-paroles du RN.

La liste du RN aux Européennes de mai 2019 sera présentée officiellement le 13 janvier.

Marine Le Pen figurera sur la liste en position non éligible, car elle préfère conserver son mandat de députée nationale, mais elle entend bien mener la campagne.