Alexandre Benalla de nouveau mis en examen pour violences

JUSTICE L’ancien membre de l’équipe rapprochée d’Emmanuel Macron a subi une nouvelle mise en examen le 29 novembre apprend-on ce dimanche…

20 Minutes avec AFP

— 

Alexandre Benalla lors de son audition devant la commission d'enquête du Sénat, mercredi 19 septembre.
Alexandre Benalla lors de son audition devant la commission d'enquête du Sénat, mercredi 19 septembre. — BERTRAND GUAY / AFP

Alexandre Benalla est de nouveau mis en examen pour des violences le 1er mai à Paris selon une information du Parisien confirmée par l’Agence France Presse. L’ancien chargé de mission à l’Elysée est soupçonné d’avoir molesté un manifestant lors de la fête du travail le 1er mai dernier au Jardin des Plantes.

La mise en examen de l'ex-collaborateur déchu de l'Élysée daterait du 29 novembre. Elle concerne des violences commises en marge du défilé, au Jardin des Plantes, quelques heures avant l'épisode de la Contrescarpe, pour lequel, d'après Le Parisien, la Justice a décidé de ne pas le poursuivre.

A l'issue d'un interrogatoire tendu, trois juges lui ont signifié de nouvelles charges, pour des délits d'«immixtion dans l'exercice d'une fonction publique» en ayant «participé activement» à une interpellation et «violences volontaires en réunion ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 8 jours».