«Gilets jaunes»: Les députés siégeront pendant les vacances de Noël

DEPUTES Pour rendre applicable les mesures d'Emmanuel Macron, les députés voteront les lois pendant les vacances de Noël... 

JLD

— 

(Photo d'illustration) Séance des questions au gouvernement, Palais Bourbon, Assemblée Nationale, Paris, France, le 1er Aout 2018. Dernière session avant la pause estivale.
(Photo d'illustration) Séance des questions au gouvernement, Palais Bourbon, Assemblée Nationale, Paris, France, le 1er Aout 2018. Dernière session avant la pause estivale. — SIPA

Vacances de Noël raccourcies pour les élus de la République. C’est la conséquence de l’allocution d'Emmanuel Macron, qui en promettant des mesures à partir de janvier 2019, oblige pas mal de lois à être revus en vitesse, et donc les députés à être présents pour les voter. Entre autres, la « désocialisation » des heures supplémentaires et le relèvement à 2000 euros du seuil de revenus au-dessus duquel les retraités subiraient la hausse de la CSG.

Le gouvernement voudrait que ce soit fait au plus vite

Les deux mesures pourraient être votées soit entre le 21 et le 28 décembre, soit entre le 8 et le 15 janvier, selon un député contacté par le Parisien. Toujours selon le média, le gouvernement voudrait quand même que ce soit voté avant la fin de l’année, histoire d’envoyer un geste positif aux « gilets jaunes ».
 

Egalement, en cas de vote en janvier, le moindre report verrait les mesures ne pas être appliquées pour les salariés payés le 15 du mois en janvier. Or, le Président ayant promis la mesure dès le 1er janvier, cela serait mal vu. Au boulot en décembre donc !