Attention à cette lettre anti-Macron faussement attribuée à Gérard Lanvin

FAKE OFF Une lettre coup de gueule faussement attribuée à Gérard Lanvin sous le quinquennat de François Hollande ressurgit aujourd’hui contre Emmanuel Macron…

Alexis Orsini

— 

Le faux coup de gueule attribué à Gérard Lanvin depuis plusieurs années.
Le faux coup de gueule attribué à Gérard Lanvin depuis plusieurs années. — capture d'écran
  • Sur Facebook, un post partagé plus de 250.000 fois prétend relayer une lettre très critique de Gérard Lanvin contre le gouvernement.
  • Le texte s’en prend notamment à Emmanuel Macron et Edouard Philippe.
  • Mais il s’agit en fait d’un faux, qui circulait déjà sous le quinquennat de François Hollande. L’acteur l’avait démenti dès 2013.

Ministres qui se « goinfrent », et qui sont, comme le « président », la « honte de la France ». Emmanuel Macron, Edouard Philippe et Christophe Castaner qui vivent « de la naissance à la mort avec de l’argent public »… Ce cri de colère relayé sur Facebook ne mâche pas ses mots à l’encontre du gouvernement actuel.

Et cette critique virulente semble visiblement plaire aux internautes, qui l’ont partagé plus de 250.000 fois depuis sa publication le 8 décembre, croyant ainsi relayer le coup de gueule d’une star puisque le post est présenté comme une « lettre de Gérard Lanvin ». Mais l’acteur n’a rien à voir avec ce texte relayé en son nom depuis plusieurs années – et notamment dès le quinquennat de François Hollande.

Le faux coup de gueule attribué à Gérard Lanvin depuis plusieurs années.
Le faux coup de gueule attribué à Gérard Lanvin depuis plusieurs années. - capture d'écran

FAKE OFF

On trouve en effet trace de cette « lettre » dès 2013, sans mention des noms d’Emmanuel Macron, d’Edouard Philippe et de Christophe Castaner, puisqu’elle s’en prenait alors à François Hollande, Jean-Marc Ayrault et Michel Sapin, avec une formulation identique.

Le texte relayé aujourd’hui comporte en outre nombre de références datées, qui trahissent son ancienneté : l’évocation de Cécile Duflot et d’Aurélie Filippetti qui « bradent des légions d’honneur à tous leurs copains », ou encore de Jean-Marc Ayrault, le « Premier ministre qui veut un nouvel aéroport plus grand, à sa gloire, alors que personne ne prend l’avion à Nantes grâce au TGV »…

Si, à l’époque, Gérard Lanvin avait bien critiqué une mesure phare de François Hollande, il avait démenti être l’auteur de cette lettre et porté plainte pour usurpation d’identité.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fakeoff@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.