«Gilets jaunes»: Le gouvernement demande à Donald Trump de ne pas se mêler de politique intérieure française

«Gilets jaunes» Jean-Yves Le Drian a invité le président américain à ne pas se mêler de politique intérieure française...

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump à son retour à la Maison Blanche après un déplacement dans le Mississippi, le 27 novembre 2018.
Donald Trump à son retour à la Maison Blanche après un déplacement dans le Mississippi, le 27 novembre 2018. — Alex Wong/NEWSCOM/SIPA

Le ministre français des Affaires étrangères a demandé dimanche à Donald Trump, de ne pas se mêler de politique intérieure française. « Je dis à Donald Trump et le président de la République (Emmanuel Macron) lui a dit aussi : nous ne prenons pas parti dans les débats américains, laissez-nous vivre notre vie de nation », a-t-il déclaré dans l’émission Le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. « Nous ne tenons pas pour notre part de considération sur la politique intérieure américaine et nous souhaitons que ce soit réciproque », a-t-il ajouté.

Le président américain avait commenté par une série de tweets critiques, le mouvement des « Gilets jaunes » en France. « Un jour et une nuit très triste à Paris », avait-il écrit, avant de suggérer : «Peut-être qu'il est temps de mettre fin à l'accord de Paris, ridicule et extrêmement cher, et rendre l’argent aux gens en réduisant les impôts ». « Les manifestants scandent "Nous voulons Trump". J’adore la France », a-t-il également écrit.

La fake news de Trump

Le chef de la diplomatie française a contesté que de tels propos en faveur de Donald Trump aient été tenus lors des manifestations des gilets jaunes qui se succèdent depuis trois semaines. « Les gilets jaunes n’ont pas manifesté en anglais à ma connaissance et pour tout vous dire, les images qui sont parues aux Etats-Unis et où on entendait » We want Trump « (Nous voulons Trump) étaient des images prises à Londres lors d’un déplacement du président Trump il y a plusieurs mois », a-t-il dit.

Un tweet qui avait également fait vivement réagir Joachim Son-Forget, député LREM des Français de l’étranger. « Donald Le Gâteux est atteint d’incontinence cérébrale », « n’insulte pas mon pays, radoteur », avait-il écrit sur Twitter en anglais en réponse à Donald Trump.