«Gilets jaunes»: L'Élysée refuse de recevoir les «gilets jaunes libres»

MOBILISATION L'Elysée a refusé, avant de préciser que Matignon restait néanmoins « disposé » à les recevoir... 

M.A. avec AFP

— 

Des «gilets jaunes» à Toulouse, le 24 novembre 2018.
Des «gilets jaunes» à Toulouse, le 24 novembre 2018. — Pascal PAVANI / AFP

La réponse est non. Alors qu’ils demandaient à être reçus à l’Elysée, ce vendredi après midi, les « gilets jaunes libres » ont reçu une fin de non-recevoir de la part du palais présidentiel, qui a indiqué que Matignon restait néanmoins « disposé » à les recevoir, rapporte France Inter.

« Matignon a proposé de les voir à deux reprises. Ils n’ont pas répondu à cette main tendue. Mais Matignon reste disposé à les rencontrer », a indiqué la présidence. Invité à Matignon mardi, le collectif, qui veut « être le porte-parole d’une colère constructive », avait renoncé à s’y rendre après avoir reçu, selon ses responsables, des menaces anonymes de « gilets jaunes ».

« L’insurrection est aux portes de la France »

Selon France Inter, les « gilets jaunes libres » ou « modérés », parmi lesquelles on trouve notamment Jacline Mouraud et Benjamin Cauchy, avaient envoyé une demande pour rencontrer Emmanuel Macron, ce vendredi. « Nous demandons qu’Emmanuel Macron nous ouvre sa porte car l’insurrection est aux portes de la France et nous ne voulons pas qu’il y ait des morts ce week-end », avait annoncé Benjamin Cauchy dans le Figaro, ce jeudi.

« Il faut que le président prenne conscience de sa responsabilité. C’est un appel au calme », avait-il ajouté. Mais l’Elysée a refusé cet entretien. Présents vendredi à Paris, Benjamin Cauchy et Jacline Mouraud, autre fondatrice du collectif, ont réaffirmé leur volonté de rencontrer des représentants de l’exécutif. Ils ont appelé les Français à manifester samedi en province mais pas à Paris, où le rassemblement est un « traquenard » de l’exécutif qui mène une « stratégie du chaos », selon Benjamin Cauchy.