«Gilets jaunes»: «Aucune taxe ne mérite de mettre en cause l’unité nationale», justifie Edouard Philippe

EXPLICATIONS Revivez l'entretien du Premier ministre au 20 Heures de TF1... 

Manon Aublanc

— 

Edouard Philippe s'exprime au JT de TF1
Edouard Philippe s'exprime au JT de TF1 — Capture d'écran TF1

L’ESSENTIEL

  • L’exécutif a annoncé mercredi une série de mesures en urgence, dont l’annulation de la hausse sur les taxes sur les carburants, initialement « suspendue » six mois.
  • Les annonces du Premier ministre n’ont pas suffi à calmer la grogne des « gilets jaunes » qui ont appelé à un « acte 4 », ce samedi.
  • Après les violences qui ont eu lieu en marge de la mobilisation, samedi dernier, plusieurs secteurs – transports, agriculteurs ou étudiants – ont annoncé qu’ils rejoignaient les manifestations, laissant craindre des rassemblements « d’une grande violence », estime l’Elysée.

A LIRE AUSSI

 

21h: Ce live est désormais terminé

Si vous n’avez pas suivi notre live, voici ce qu'il faut retenir de l'intervention du Premier ministre. 

20h30: L’intervention d’Edouard Philippe est terminée

Interrogé sur les rumeurs de démission le concernant, Edouard Philippe a balayé cette hypothèse, assurant qu’il a « le soutien de la majorité » et « la confiance du président ».

20h25: Le Premier ministre dit « croire au bon sens des Français » après le « geste d’apaisement »

« Ce n’est pas la première fois que la colère s’exprime dans ce pays mais elle a explosé de manière inédite », a concédé Edouard Philippe après les violences samedi dernier. Le chef du gouvernement dit « croire au bon sens des Français » après le « geste d’apaisement » que représente, selon lui, l’annulation de la hausse des taxes sur les carburants.

Il a réaffirmé sa « détermination à assurer la sécurité des Français et à faire en sorte que les institutions et la manière dont nous vivons ne soient pas mis en cause » samedi.

20h21: Edouard Philippe ouvert à un geste pour les bas salaires

Edouard Philippe se dit à nouveau ouvert au versement « d’une prime versée par les employeurs qui pourraient être défiscalisée », a déclaré le Premier ministre, précisant que « cette proposition a été formulée par le président des Hauts-de-France, elle sera discutée. »

« L’expression de cette colère, qui vient de loin, s’est cristallisée et a exposé de façon inédite. Nous devons la prendre en compte », a-t-il ajouté.

20h17: Une douzaine de véhicules blindés à Paris, 89.000 policiers mobilisés

Le Premier ministre a confirmé la présence d’« une douzaine de véhicules blindés de la gendarmerie » à Paris « parce que nous avons en face de nous des gens qui ne sont pas là pour manifester mais pour casser », a-t-il ajouté, avant de préciser que 89.000 membres des forces de l’ordre seront mobilisés, dont 8.000 à Paris.

« La République est solide, je ne suis pas inquiet, ses institutions sont fermes », a déclaré Edouard Philippe. « Des manifestants veulent venir à Paris pour en découdre. C’est très choquant ! ».

20h13: « Aucune taxe ne mérite de mettre en cause l’unité nationale »

« Cette taxe n’est pas dans le budget 2019, elle est annulée, point ». Le Premier ministre estime qu’il n’y a eu « aucune cacophonie » autour de l’annonce de l’annulation de la hausse des taxes sur les carburants.

« Cette taxe a cristallisé la colère des Français », reconnaît le premier ministre. « Aucune taxe ne doit remettre en cause l’unité nationale », a-t-il reconnu, avant d’ajouter : « Aucune taxe ne mérite de mettre en cause l’unité nationale ».

20h12: L'interview débute

20h12 : L’Arc de triomphe rouvrira ses portes « en début de semaine prochaine ».

Le ministre de la Culture a également affirmé que l’Arc de triomphe, qui aura « une protection spécifique » samedi, rouvrira ses portes « en début de semaine prochaine ».

20h10 : Pour les Français, les mesures prises par l’exécutif « interviennent trop tard »

Les mesures annoncées ce mardi par le gouvernement « interviennent trop tard » pour huit Français sur dix, mais sont pour les deux tiers d’entre eux l’occasion d’ouvrir le dialogue pour les « gilets jaunes », selon un sondage OpinionWay diffusé ce jeudi. On fait le point ici​.

19h55: Marine Le Pen demande, une nouvelle fois, à Emmanuel Macron de s’exprimer

« Petit rappel : samedi 8 décembre, il pourrait ne plus y avoir de manifestants dans les rues si le Président daignait parler aux Français, leur concédait les moyens de vivre décemment de leur travail, et leur exprimait la considération qu’ils attendent et qu’ils méritent », estime la présidente du Rassemblement national sur Twitter.

 

19h50: Laurent Wauquiez en « gilet jaune » ? La réponse est oui

« Je n’ai jamais porté le gilet jaune en soutien aux manifestants », avait affirmé Laurent Wauquiez, mercredi sur France 2. Sauf que c’est faux et on vous explique tout par ici.

19h47 : Gilets jaunes, verts, orange, rouges… Vous êtes perdu ?

Notre journaliste vous aide à vous y retrouver face à la multiplication des mouvements. C’est à lire juste ici.

19h45: Emmanuel Macron mène "des réunions internes"

Selon l’entourage du chef de l’Etat, cité par nos confrères du Monde, Emmanuel Macron mène actuellement "des réunions internes" pour trouver une sortie de crise.

19h35: La tour Eiffel et de nombreux musées fermés samedi

De nombreux musées parisiens, dont le Louvre et le musée d’Orsay, n’ouvriront pas leurs portes samedi, tout comme l’Opéra, alors que de nouvelles actions des « gilets jaunes » sont prévues dans la capitale ce jour-là, a annoncé le ministre de la Culture, Franck Riester, ce jeudi.

La tour Eiffel sera également fermée au public samedi, a annoncé jeudi la société d’exploitation du monument très prisé des touristes.

19h30: Edouard Philippe répondra en direct aux questions de Gilles Bouleau

Le Premier ministre Édouard Philippe est l’invité du journal de 20 Heures de TF1, où il va répondre en direct aux questions de Gilles Bouleau, à deux jours d’une nouvelle mobilisation des « gilets jaunes », a annoncé la chaîne dans un communiqué. L’interview sera également retransmise sur LCI, la chaîne d’info du groupe TF1, et sur le site lci.fr.

 

19h15 : Bonjour et bienvenue dans ce live

Après l’Assemblée nationale et le Sénat, c’est au 20 Heures de TF1 que le Premier ministre, Edouard Philippe, va s’exprimer. Suivez sa prise de parole en direct avec nous.