«Gilets jaunes»: Les augmentations de taxe sur les carburants «sont annulées pour l'année 2019», annonce Rugy

MOBILISATION C’est un geste fort pour l’exécutif à trois jours d’une mobilisation à haut risque des « gilets jaunes »...

L.Gam. avec AFP

— 

François de Rugy quitte l'Elysée le 5 décembre 2018.
François de Rugy quitte l'Elysée le 5 décembre 2018. — AFP

La hausse des taxes sur le carburant en 2019, c’est désormais de l’histoire ancienne. Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, vient de l’annoncer ce mercredi soir sur BFMTV, en concertation avec le président de la République, a-t-il précisé. C’est un geste fort pour l’exécutif à trois jours d’une mobilisation à haut risque des « gilets jaunes ».

« Comme ça il n’y a pas d’entourloupe. Le président (Emmanuel Macron) je l’ai eu au téléphone il y a quelques minutes. Il m’a dit : "les gens ont eu l’impression qu’il y avait une entourloupe, qu’on leur disait c’est une suspension mais hop ça reviendra après" », a ajouté le ministre lors d’un débat avec lesdits « gilets jaunes ».

L’annonce est intervenue à la fin d’une journée marquée par la très forte inquiétude de l’exécutif face à une mobilisation jugée toujours plus « incontrôlable » et « insaisissable », selon les mots du Premier ministre Edouard Philippe. Le président Emmanuel Macron a demandé lors du Conseil des ministres « aux forces politiques et syndicales, au patronat de lancer un appel clair et explicite au calme », a rapporté le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.