Harcèlement sexuel: Le député Jean Lassalle annule sa venue à Sciences Po Bordeaux et Rennes

POLITIQUE Plusieurs associations de l'établissement s'étaient mobilisées contre la venue du député en raison des accusations de harcèlement sexuel à son encontre...

Mickaël Bosredon

— 

Le député Jean Lassalle, en 2012
Le député Jean Lassalle, en 2012 — 20 minutes.fr

Il se dit « abasourdi », rappelant « qu'aucune plainte » n'a été déposée contre lui. Mais face à la fronde, le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle a annoncé mercredi qu’il annulait sa venue, prévue ce jeudi, à Sciences Po Bordeaux. Invité du cercle Mauriac, une association d’étudiants « résolument de droite », il devait donner une conférence à l’IEP à 17 h. Celle qu’il devait donner à Rennes semble annulée aussi.

Plusieurs associations de l’établissement (Sexprimons-nous, Solidaires étudiant.e.s IEP Bordeaux, Tcépa ?, La France Insoumise Sciences Po Bordeaux) s’étaient mobilisées contre la venue du député, « en raison des accusations de harcèlement sexuel qui pèsent » sur lui.

Le directeur de Sciences Po Bordeaux Yves Deloye avait alors envoyé un mail à l’ensemble des étudiants, enseignants et personnels administratifs, rappelant que si la conférence avait été autorisée par la direction, l’invitation était « de la seule responsabilité du Cercle Mauriac. »

 

Vers une annulation à Rennes aussi ?

« Les accusations de harcèlement sexuel nombreuses et répétées qui le concernent représentent pour la communauté de Sciences Po Bordeaux une véritable tache morale et éthique qu’une absence de poursuites judiciaires ne saurait effacer », écrit le directeur de l’établissement.

« Cet abandon de Jean Lassalle est un symbole fort », se réjouit La France Insoumise de Sciences Po Bordeaux, qui souhaite que « cette décision fasse jurisprudence dans tous les établissements d’enseignement supérieur où des hommes sur qui pèsent de tels soupçons sont susceptibles de se rendre. »