«Gilets jaunes»: Les élus locaux reçus à Matignon demandent à l'exécutif un nouveau «geste»

MOBILISATION Certains élus ont réclamé un moratoire de la hausse de la taxe carbone prévue au 1er janvier…

20 Minutes avec AFP

— 

Des gilets jaunes à Lespinasse, en Haute-Garonne, le 19 novembre 2018.
Des gilets jaunes à Lespinasse, en Haute-Garonne, le 19 novembre 2018. — F. Scheiber / Sipa

Ils n’ont visiblement pas été convaincus par l’exécutif. La majeure partie des élus locaux reçus, ce jeudi, par Édouard Philippe ont réclamé un nouveau « geste » de l’exécutif face à la mobilisation des « gilets jaunes », afin que la concertation de trois mois annoncée par Emmanuel Macron puisse avoir lieu de façon « sereine ».

À leur sortie de Matignon, ces représentants des collectivités territoriales et des élus locaux ont, pour certains, réclamé un moratoire de la hausse de la taxe carbone prévue au 1er janvier. D’autres ont laissé le gouvernement décider de la nature de ce geste mais réclamé qu’il intervienne avant Noël ou avant le début des débats locaux qu’essaie de mettre en place le Premier ministre.