Estrosi tacle Wauquiez et juge «terrifiants» ses propos liant PMA et eugénisme nazi

REACTION L’élu azuréen, qui s’est dit « personnellement » pour l’extension de la PMA, dénonce des déclarations « assez insupportables »...

F.B. avec AFP

— 

Laurent Wauquiez et Christian Estrosi côte à côteà la Marche républicaine du 11 janvier 2015 à Paris.
Laurent Wauquiez et Christian Estrosi côte à côteà la Marche républicaine du 11 janvier 2015 à Paris. — PATRICK KOVARIK / AFP

« Ça me donne froid dans le dos. » La température a encore baissé entre Christian Estrosi et Laurent Wauquiez. Le maire LR de Nice a jugé ce mardi « terrifiants » les propos du chef de son parti qui a lié l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à un risque d’eugénisme, en faisant une référence au nazisme.

Ces propos, sont « assez insupportables », a dénoncé sur RTL l’élu azuréen, qui s’est dit « personnellement » pour l’extension de la PMA. « Je conçois parfaitement que d’autres y soient opposés mais aujourd’hui, blesser sans doute des millions de Français qui y sont favorables et surtout faire des références à l’eugénisme, au nazisme, ce sont des sujets qui me choquent profondément », a-t-il expliqué.

Des propos qu’il a voulu nuancer après un tollé

Dimanche, Laurent Wauquiez avait considéré que l’ouverture de la PMA à toutes les femmes « mènera [it] nécessairement » à la gestation pour autrui (GPA), « la marchandisation des gamètes » et « l’eugénisme ».

« Tout ceci a un nom, c’est l’eugénisme ; tout ceci a été fait par un régime, c’est le nazisme », avait-il déclaré devant les militants de Sens commun, le courant conservateur de LR. Déclenchant un tollé, il a ensuite cherché lundi dans un tweet à nuancer en affirmant avoir « voulu rappeler les leçons de l’Histoire ».

Il y a tout juste une semaine, le même parallèle avait été fait par le sénateur LR Henri Leroy, déclenchant également l’ire de plusieurs associations.