VIDEO. Castaner nommé ministre de l'Intérieur pour sa «formation continue», ironise Hamon

POLITIQUE « Je ne sais pas si le ministère de l’Intérieur est le bon endroit », a ironisé le fondateur de Générations...

20 Minutes avec AFP
— 
Le fondateur du mouvement Générations Benoît Hamon
Le fondateur du mouvement Générations Benoît Hamon — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

« Ca aurait été mieux d’avoir un ministre avec une doctrine, une idée, une politique », selon Benoît Hamon. Le fondateur de Générations a ironisé lundi sur la présence au ministère de l’Intérieur de Christophe Castaner, qui selon lui a été nommé à ce poste la semaine dernière dans le cadre d’une « formation continue des dirigeants LREM ».

« On a un ministre de l’Intérieur qui n’est pas sûr de grand chose, notamment sur les politiques de sécurité », a déploré Benoît Hamon, invité de l’émission Audition publique (LCP/Public Sénat/Le Figaro/AFP).

« L’un n’est pas politique, et l’autre pas compétent »

« Je me réjouis de la formation continue des dirigeants de LREM, mais je ne sais pas si le ministère de l’Intérieur est le bon endroit » pour cela, a-t-il moqué, interrogé sur la pertinence de la nomination, mardi dernier lors du remaniement gouvernemental.

Fidèle d’Emmanuel Macron, Christophe Castaner, qui était délégué général de LREM, a été nommé avec, sous son autorité, un secrétaire d’Etat expert de la sécurité, Laurent Nuñez, jusque-là directeur de la DGSI (Direction générale de la Sécurité intérieure).

« Qu’il soit flanqué par un professionnel compétent, c’est quand même curieux qu’on soit obligé de faire des binômes, avec un politique et un professionnel compétent », a noté Benoît Hamon. « Ca suppose que l’un n’est pas politique, le professionnel compétent, et l’autre un politique pas compétent », a-t-il raillé.