VIDEO. Agacé par une question, Jean-Luc Mélenchon imite l'accent d'une journaliste

HUMILIATION Une humiliation immédiatement condamnée par le Syndicat National des Journalistes (SNJ) de France Télévisions…

Manon Aublanc

— 

Jean-Luc Mélenchon dans une cité de Marseille. (illustration)
Jean-Luc Mélenchon dans une cité de Marseille. (illustration) — BERTRAND LANGLOIS

« Quelqu’un a une question en français ? » Au lendemain des perquisitions au siège de la France insoumise et à son domicile, Jean-Luc Mélenchon s’en est pris à une journaliste qui lui posait une question à la sortie de l’Assemblée nationale, mercredi. Le leader de la France insoumise, visiblement excédé, a imité son accent du Sud-Ouest.

« Quand vous pointiez les déboires judiciaires de [François] Fillon et [Marine] Le Pen que c’était une décadence de la République… », lui demande d’abord la journaliste de France 3. Cette dernière faisait allusion à une déclaration de Jean-Luc Mélenchon, en mars 2017, qui avait dénoncé « la décadence de la Ve République » avec « un homme [François Fillon] capable de prendre en otage son propre camp politique ».

« Votre niveau me dépasse, je ne comprends pas »

Le député dans la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône lui répond alors, en imitant son accent du Sud-Ouest : « Et alors ? Qu’esse-que-ça-veut-direu ». « Non madame, vous ne savez pas de quoi vous parlez. Vous dites n’importe quoi. Quelqu’un a une question formulée en français ? Et à peu près compréhensible parce que votre niveau me dépasse, je ne comprends pas », enchaîne le leader de la France insoumise.

Une humiliation immédiatement condamnée par le Syndicat National des Journalistes (SNJ) de France Télévisions.

« Notre consœur, pourtant très aguerrie, a été choquée par cette violence verbale et cette humiliation gratuite, tout comme ses collègues présents à l’Assemblée. La SNJ condamne fermement les propos de Jean-Luc Mélenchon qui, hélas, n’en est pas à son coup d’essai. »