Elections : Marine Le Pen salue la «dynamique» de l’extrême droite en Allemagne et en Belgique

RESULTATS Pour l’ancienne candidate à la présidentielle de 2017, il s’agit «encore (d') un dimanche révélateur en Europe»…

20 Minutes avec AFP

— 

Marine Le Pen, députée et présidente du FN, le 21 janvier 2018 à Paris
Marine Le Pen, députée et présidente du FN, le 21 janvier 2018 à Paris — CHAMUSSY/SIPA

Un résultat qui réjouit Marine Le Pen. Après les résultats de l’élection régionale en Bavière et des municipales en Belgique, la présidente du Rassemblement national a salué, ce lundi, la « dynamique » des mouvements d’extrême droite.

« La dynamique enregistrée par l’AfD en Bavière et le Vlaams Belang en Flandre confirme un futur basculement des équilibres politiques au Parlement européen en mai prochain », a estimé Marine Le Pen sur Twitter, dans une allusion aux élections européennes de l’an prochain. Pour l’ancienne candidate à la présidentielle de 2017, il s’agit « encore (d') un dimanche révélateur en Europe ».

Une percée du côté des écologistes

Pour Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France et ancien allié de Marine Le Pen à la présidentielle, ces élections montrent trois défis à relever « 1) la fin de la submersion migratoire et la protection de notre culture, 2) la justice sociale et le mérite, 3) mais aussi la préservation de notre environnement et de notre santé ».

Dimanche, lors des élections en Bavière, l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), parti d’extrême droite anti-Merkel et anti-migrant (10,6 %), est arrivé en quatrième position et va donc faire son entrée au parlement régional.

Le même jour en Belgique, lors des élections communales, le Vlaams Belang, parti anti-immigration qui concurrence la N-VA (indépendantiste) sur sa droite, a enregistré un retour en force dans plusieurs cités flamandes et a revendiqué la place de 3e force politique de la région Flandre, derrière les chrétiens-démocrates du CD & V. Dans les deux pays, les écologistes ont réalisé aussi une percée. En Bavière, ils sont parvenus en deuxième position avec 18 % des voix.