Lyon: Georges Képénékian va laisser sa place de maire à Gérard Collomb

PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS L’actuel maire de Lyon a confirmé ce mardi qu’il était prêt à laisser la mairie au ministre de l’Intérieur, qui a déposé sa démission…

C.G.

— 

Georges Képénékian a été élu ce 17 juillet 2017 maire de Lyon. Il succède à Gérard Collomb, nommé ministre de l’intérieur par Emmanuel Macron.
Georges Képénékian a été élu ce 17 juillet 2017 maire de Lyon. Il succède à Gérard Collomb, nommé ministre de l’intérieur par Emmanuel Macron. — E. Frisullo / 20 Minutes

Il va rendre les clés de la mairie comme un bon petit soldat. Georges Képénékian, l’actuel maire de Lyon, qui a succédé à Gérard Collomb lorsque ce dernier a été appelé au gouvernement, va lui céder sa place. C’est ce qu’il a confirmé dans une interview accordée au Figaro ce mardi.

Evoquant « un contrat moral », l’élu précise qu’il existait un « engagement » entre eux « pour mener campagne » en vue des municipales de 2020. « Gérard Collomb a fait ce travail très important de métamorphose de la ville, il a acquis une expérience. Il est bon que tous ensemble nous puissions imaginer le projet suivant, qu’on puisse préparer les futures échéances », a-t-il appuyé.

Des propos qu’il avait déjà tenus au mois de septembre lorsque Gérard Collomb avait annoncé son intention de se représenter à la tête de la mairie de Lyon en 2020. Reste à savoir désormais quelle sera la position de David Kimelfeld, intronisé président de la Métropole de Lyon, quand Gérard Collomb avait endossé l’habit de Ministre de l’Intérieur.