Popularité: En baisse dans l'opinion, Macron se dit «pas influencé par les sondages»

POPULARITE «Nous devons réformer notre pays en profondeur» et «nous allons garder le même rythme» de réformes, a lancé le chef de l'Etat à une télévision américaine...

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron s'exprimait pour la deuxième fois devant l'assemblée générale de l'ONU.
Emmanuel Macron s'exprimait pour la deuxième fois devant l'assemblée générale de l'ONU. — TIMOTHY A. CLARY / AFP

Emmanuel Macron a déclaré mercredi, dans un entretien à une télévision américaine, ne pas « être influencé » par les sondages, dont la baisse ces derniers mois « n’est pas une grande surprise » dans l’attente des résultats des réformes.

« J’ai un grand avantage (par rapport à Donald Trump) : je n’ai pas d’élections de mi-mandat », a relevé, en souriant, le président français, interrogé sur sa récente chute dans les sondages en France et faisant référence au prochain scrutin de novembre aux Etats-Unis.

« Je ne suis pas influencé par les sondages. Je suis motivé par les résultats sur le long terme », a-t-il ajouté dans un entretien donné en anglais à Bloomberg TV en marge d’une réunion du One Planet Summit, sponsorisée à New York par la fondation Bloomberg.

« Vous réformez, des gens s’y opposent ; vous avez besoin de temps »

« La meilleure façon d’être haut dans les sondages est de donner de l’argent aux gens », et ce « n’est pas ce que j’ai proposé » aux électeurs, a-t-il ajouté. « Nous devons réformer notre pays en profondeur » et « nous allons garder le même rythme » de réformes.

La récente baisse dans les sondages « n’est pas une grande surprise : vous réformez, des gens s’y opposent et vous n’avez pas les résultats positifs parce que vous avez besoin de temps », a-t-il expliqué.

Une récente vague de sondages a montré une forte baisse de la popularité d’Emmanuel Macron, tombée à son plus bas depuis le début du quinquennat avec environ deux tiers des personnes interrogées mécontentes.