«L'Emission politique»: Soutiens, expérience... On fait le match Edouard Philippe-Laurent Wauquiez avant leur «face-à-face»

POLITIQUE Le Premier ministre débat ce jeudi soir sur France 2 avec le patron des Républicains...

T.L.G.

— 

Boxing day
Boxing day — Eric DESSONS/JDD/SIPA revisité
  • Edouard Philippe est invité de «L'Emission politique» ce jeudi soir sur France 2.
  • Le Premier ministre aura notamment un débat avec Laurent Wauquiez.
  • 20 Minutes vous propose le match des deux cadors de la droite.

Un affrontement de choc. Edouard Philippe, invité de L'Emission politique sur France 2 débattra avec Laurent Wauquiez ce jeudi soir. Issus de la même famille politique, les deux hommes jouent gros. En difficulté dans les sondages, le Premier ministre viendra défendre le bilan de son gouvernement. Le patron des Républicains devra lui trouver un angle d'attaque à quelques mois des élections européennes. A cette occasion, 20 Minutes vous propose le match des deux cadors de la droite.

Qui gère le mieux son clan? 

Le chef de file des Républicains Laurent Wauquiez était en déplacement en Irak

Depuis son élection à la tête du parti, Laurent Wauquiez a du mal à faire entendre sa voix. Le président des Républicains continue de subir les attaques d'une partie de son camp, Valérie Pécresse en tête.

 

 

Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 24 juillet 2018.

Il n'a toujours pas sa carte de La République en marche, mais Edouard Philippe y est comme chez lui. Légèrement chahuté au début de l'été, le Premier ministre a resseré les rangs de la majorité

 

 

 

Bilan: «Laurent Wauquiez est à la tête d’une droite fracturée et peine à s’imposer comme leader. Au début du mois, une de nos enquêtes montrait qu’il incarnait moins bien la droite que Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, mais aussi Xavier Bertrand et Valérie Pécresse chez les sympathisants de droite », rappelle Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'institut de sondage Ifop. Avantage Philippe.

Qui a les meilleures armes pour le débat? 

Le chef de file des Républicains Laurent Wauquiez était en déplacement en Irak

Dans les sondages, Edouard Philippe atteint comme le président son plus bas niveau depuis le début du quinquennat. Pouvoir d'achat, inégalités des territoires, budget 2019, affaire Benalla, Europe, immigration... Le Premier ministre devrait subir une pluie d'attaques de la part du patron de la droite.

 

Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 24 juillet 2018.

Edouard Philippe n'aura pas à chercher bien loin pour souligner les divisions de la droite, comme l'a encore montré récemment le débat sur le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Le chef du gouvernement pourrait reprendre les accusations de «populisme» d'une partie des Républicains à l'encontre de la ligne Wauquiez.

 

Bilan: «Edouard Philippe pourra défendre son bilan en expliquant que le gouvernement fait ce que la droite n’a jamais osé faire. Laurent Wauquiez devrait lui appuyer sur le sentiment de trahison des retraités et des classes moyennes, l’abandon des territoires et le matracage fiscal », poursuit le sondeur. Des arguments des deux côtés mais il est toujours plus difficile de défendre un bilan: avantage Wauquiez.

Qui est le meilleur en débat?

Le chef de file des Républicains Laurent Wauquiez était en déplacement en Irak

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a l'habitude de ces duels télévisés. «Moi je suis Auvergnat, chez moi on sait compter. Vous venez sur ce plateau la bouche enfarinée», avait-il lancé au porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux en janvier dernier lors d'un débat.

 

Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 24 juillet 2018.

Edouard Philippe est moins rodé que son adversaire à ce classique télévisuel. Mais en septembre 2017, le Premier ministre avait réussi son face-à-face avec Jean-Luc Mélenchon, n'hésitant pas à citer quelques vers. «D'abord, je n'ai peur de rien. J'ai peur de la mort, peut-être. Parce que ni le soleil ni la mort ne peuvent se regarder fixement».

Bilan: «Laurent Wauquiez est très bon en débat, il va essayer de cogner. Mais Edouard Philippe s’en sort également bien avec un style de Giscard sympa », avance Frédéric Dabi. Egalité.