Affaire Benalla: Un sénateur socialiste pointe des «mensonges» dans son audition

DOUTES L’élu s’interroge sur les réponses apportées par Alexandre Benalla sur ses fonctions et son port d’arme…

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Alexandre Benalla était devant les sénateurs mercredi matin.
Alexandre Benalla était devant les sénateurs mercredi matin. — BERTRAND GUAY / AFP

A peine sorti de l’audition d’Alexandre Benalla que le sénateur socialiste Rachid Temal a pris la parole devant les nombreux journalistes situés à la sortie de la salle Clemenceau du palais du Luxembourg.

L’élu a parlé de « mensonges » ou, au minimum de « zones de troubles » au sujet de certaines réponses de l’ancien chargé de mission de la Présidence de la République. Cela alors qu’une audition devant une commission d’enquête parlementaire se fait sous serment.

« Soit l’épaule droite ou l’épaule gauche d’Emmanuel Macron »

Rachid Temal voit deux problèmes. D’abord sur le fait que Benalla dit n’avoir jamais eu de fonctions liées à la sécurité du candidat Macron pour le Président. Or, « chacun peut voir les images où il assurait ce que l’on appelle soit l’épaule droite ou l’épaule gauche d’Emmanuel Macron ».

Ensuite, sur la question du port d’arme : « Il nous dit qu’il n’assure pas de fonctions de sécurité alors que la demande de port d’arme est rédigée avec des attendus sur des fonctions de sécurités de M. Benalla, d’ailleurs l’arrêté du préfet confirme cela. »