Déradicalisation: Un proche d'Emmanuel Macron récupère le programme de l’Etat

NOUVEAU MONDE Une vingtaine de personnes sont suivies dans ce programme longtemps secret et expérimental qui va être repris par Jean-Marc Borello…

R. G.-V.

— 

Jean-Marc Borello a participé à la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron.
Jean-Marc Borello a participé à la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Rive, le programme de déradicalisation porté par l’Etat, va changer de prestataire. France Inter a appris que c’est le groupe SOS, de Jean-Marc Borello qui le reprend. Et Jean-Marc Borello est un proche du président de la République, Emmanuel Macron, précise la radio publique. Il a notamment participé à la campagne présidentielle.

Depuis le départ de ce programme, d’abord secret et révélé au public il y a seulement un an, c’est l’association Apcars (Association de politique criminelle appliquée et de réinsertion sociale) qui menait la danse. Sa mission auprès d’une quinzaine de personnes radicalisées se termine donc dans trois semaines.

Le programme accompagne des personnes de retour de Syrie et souvent en attente d’un procès. Travailleurs sociaux, psychologues… sont mobilisés pour participer à la réinsertion des personnes radicalisées.

>> A lire aussi : Déradicalisation: Un rapport sénatorial juge sévèrement la politique menée en France