Assemblée nationale: «Vous me pardonnerez de ne pas être une dame»... Richard Ferrand réagit après son élection à Tours

PETITE PHRASE Richard Ferrand a été choisi ce mardi à Tours par les militants LREM pour les représenter à l’élection de la présidence de l’Assemblée nationale…

L.Br.

— 

Richard Ferrand le 10 septembre 2018 à Tours.
Richard Ferrand le 10 septembre 2018 à Tours. — GUILLAUME SOUVANT / AFP

Le parti La République en marche a fait son choix ce lundi. C’est Richard Ferrand qui a été élu pour représenter LREM lors de l’élection du prochain président de l’Assemblée nationale. Après son élection, le député du Finistère n’a pas manqué de réagir face aux caméras.

Face à lui, deux femmes s’étaient également présentées : Barbara Pompili et Cendra Motin. Une première pour la présidence de l’Assemblée, un poste toujours occupé par un homme. Mais c’est le chef de file du parti qui a été plébiscité par les militants LREM, à 64,26 %.

L’opposition agacée

Après son élection ce lundi à Tours, Richard Ferrand a réagi aux questions des journalistes sur le choix d’un homme : « Le choix s’est porté sur moi, vous me pardonnerez de ne pas être une dame », a-t-il rétorqué dans un demi-sourire.

Cette petite phrase a provoqué des commentaires agacés de l’opposition sur Twitter. « Il va falloir faire un effort pour pardonner au monsieur la bêtise infatuée de ses propos », a tweeté l’ex-ministre socialiste des Droits des femmes Laurence Rossignol. « Le sexisme en politique est décidément un mal dominant », peut-on lire sur le compte de Génération. s, le mouvement politique de Benoît Hamon.

Richard Ferrand devrait être élu président de l’Assemblée nationale lors d’un vote des députés, une assemblée majoritairement constituée de membres de son parti.