Démission de Nicolas Hulot: «Il a eu raison» de quitter le gouvernement, estime François Hollande

ANALYSE Après ses vacances à côté d'Emmanuel Macron dans le sud de la France, François Hollande a approuvé la décision de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement...

20 Minutes avec AFP

— 

François Hollande et Nicolas Hulot à Manille aux Philippines, le 26 février 2015.
François Hollande et Nicolas Hulot à Manille aux Philippines, le 26 février 2015. — ALAIN JOCARD / AFP

C’est la rentrée pour François Hollande. L’ancien président de la République s’est exprimé ce vendredi sur la démission de  Nicolas Hulot, assurant qu’il « a eu raison » de quitter son poste.

« Je sais ce qu’il peut apporter, à la fois une conscience, une connaissance des enjeux planétaires », a déclaré l’ancien président lors d’un entretien à Europe 1, qui sera diffusé samedi mais dont des extraits ont été publiés ce vendredi. « Je sais aussi ce qu’il ne peut pas produire, ce n’est pas un homme politique. Hulot, il aime être dans l’action, il l’a été auprès de moi, il l’a été depuis un an comme ministre », a poursuivi François Hollande à propos de celui qui fut un temps son envoyé spécial pour la protection de la planète.

Ni compromis, ni concessions

« Ce n’est pas une personnalité qui est préparée justement aux compromis, aux concessions », a jugé l’ancien chef de l’Etat. « S’il a pensé, et il l’a pensé, qu’il n’avait pas les moyens de poursuivre son action et de contrecarrer l’influence de lobbies, notamment dans le domaine qui est le sien, il a eu raison », a-t-il analysé.

En janvier 2016, sollicité par François Hollande pour entrer au gouvernement, Nicolas Hulot avait décliné la proposition, faute d’assurances suffisantes sur l’abandon du projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la renégociation du traité de libre-échange UE-Canada et une réforme de la fiscalité.

>> A lire aussi : François Hollande passe ses vacances à côté d'Emmanuel Macron

>> A lire aussi : Nicolas Sarkozy et François Hollande. Pourquoi ne parviennent-ils pas à lâcher la politique?

>> A lire aussi : Julie Gayet trouve François Hollande «très très drôle»