VIDEO. Démission de Nicolas Hulot: Le poste de ministre de l'Environnement est-il maudit?

MALEDICTION Nicolas Hulot n'est que le dernier d'une longue liste de ministres de l'écologie qui n'ont pas tenu sur la durée... 

Nils Wilcke

— 

La France a eu treize ministres chargés de l’écologie en vingt ans.
La France a eu treize ministres chargés de l’écologie en vingt ans. — Jacques Witt/SIPA

Patatras. En annonçant sa démission en direct ce matin sur France Inter, Nicolas Hulot n’a pas seulement pris de court le gouvernement et Emmanuel Macron. L’ex-ministre ministre de la Transition écologique et solidaire a aussi rejoint la (longue) liste des ministres de l' Ecologie qui ont démissionné.

Treize ministres en 20 ans

La France a eu treize ministres chargés de l’écologie en… 20 ans. Alain Juppé en a fait l’amère expérience. Bombardé ministre de l’Ecologie avec le titre de ministre d’Etat au sein du gouvernement de François Fillon en 2007, il n’occupera cette fonction qu’un petit mois avant d’être contraint à la démission pour cause de défaite aux législatives. Le poste de ministre de l’Ecologie est-il victime d’une malédiction ?

A moins que la faible longévité de ces ministres ne s’explique par d’autres raisons. Telles que le poids des lobbies en France, comme le pense l'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage, et la faible marge de manœuvre.

>> A lire aussi : VIDEO. Démission de Nicolas Hulot: «Il était placé dans une situation intenable», réagit l'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage

>> A lire aussi : VIDEO. Ecologie: Nicolas Hulot dresse un bilan négatif de l'action gouvernementale

>> A lire aussi : VIDEO. Pourquoi la démission de Nicolas Hulot est un coup dur pour Emmanuel Macron