Démission de Nicolas Hulot: «C'est une plaisanterie?»... Marlène Schiappa apprend le départ du ministre en direct

SURPRISE! La ministre de l'Egalité entre les femmes et les hommes était en direct sur Radio Classique quand l'information est tombée...

L.Br.

— 

Marlène Schiappa, le 26 juillet 2018 dans son bureau à Paris.
Marlène Schiappa, le 26 juillet 2018 dans son bureau à Paris. — ERIC DESSONS/JDD/SIPA

Marlène Schiappa a été prise de court. La ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes a appris ce mardi en pleine interview la démission de son collègue Nicolas Hulot. Une nouvelle qu’elle a eu du mal à croire.

Sur le plateau de Radio Classique ce mardi matin, Guillaume Durand reprend l’antenne avec une information qui vient de tomber. « Vous êtes avec nous, nous sommes tous surpris - enfin surpris… Nous venons d’apprendre la démission de Nicolas Hulot », commence le journaliste.

Sourire figé

Face à lui, Marlène Schiappa ne semble pas le croire. « Je vois que vos yeux tout d’un coup… », sourit Guillaume Durand pour dissiper le silence. « C’est une plaisanterie ? » le coupe Marlène Schiappa, rictus sur le visage. « Non, on n’est pas dans les fake news. Sur France Inter semble-t-il, Nicolas Hulot aurait démissionné. »

Après un an d’atermoiements et faute d’obtenir des avancées suffisantes en matière d’environnement, le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot a annoncé ce mardi qu’il avait pris la décision de quitter le gouvernement sur France Inter. Une démission surprise qui a étonné au plus haut niveau de l’Etat : le ministre de la Transition écologique n’avait prévenu ni Emmanuel Macron ni Edouard Philippe.

>> A lire aussi : «Vous êtes sérieux là?»... Quand Léa Salamé est stupéfaite par la démission de Hulot en direct sur France Inter

>> A lire aussi : Démission de Nicolas Hulot. «Hier soir, je n’ai pas vu un ministre en colère, ni sur le départ»

>> A lire aussi : Démission de Nicolas Hulot. L'écologiste préféré des Français qui ne prenait «aucun plaisir à être ministre»