VIDEO. Démission de Nicolas Hulot: «Son départ n'est nullement une surprise»... Les internautes de 20 Minutes réagissent

VOUS TEMOIGNEZ Le départ du ministre de la Transition écologique et solidaire fait réagir les internautes de 20 Minutes... 

Nils Wilcke

— 

La démission de Nicolas Hulot ne surprend pas les internautes de 20 Minutes.
La démission de Nicolas Hulot ne surprend pas les internautes de 20 Minutes. — Bertrand GUAY / AFP
  • A-t-il eu raison de démissionner ? Les internautes de 20 Minutes sont partagés sur le départ de Nicolas Hulot du gouvernement.
  • Certains louent son « courage », d'autres au contraire le taxent d'« opportunisme ».

Il avait menacé plusieurs fois de quitter le gouvernement. Cette fois, Nicolas Hulot a franchi le pas en démissionnant ce matin lors d’une interview sur France Inter. « Il y a longtemps qu’il aurait dû le faire », selon Anourr.

Comme lui, de nombreux internautes de 20 Minutes sont d'avis qu’en dépit d’un portefeuille prestigieux, le ministre d’État de la transition écologique et solidaire n’avait pas les mains libres pour mener à bien sa mission.

« Il faut savoir partir la tête haute » 

Nicolas Hulot a-t-il eu raison de démissionner? Les avis sont partagés. Faty salue la décision de l'ex-ministre: «Il faut savoir partir avec la tête haute au lieu de continuer à mentir et faire semblant de gouverner ». C'est aussi l'avis d'un autre internaute qui critique un « gouvernement classique et conservateur dans sa structure et dans son approche », notamment sur les thématiques qui ont trait à l'environnement. « Il n'aurait jamais dû y participer », juge de son côté Ramon.

Pour Henri, Nicolas Hulot s'est heurté au principe de réalité. « Le système est plus fort que lui ». Manque de réalisme politique? « Il semble découvrir au bout d’un an la problématique du nucléaire et des lobbies », déplore un internaute. «C'est le problème des écologistes: ils ont souvent de belles idées, mais une fois au pouvoir, ils se confrontent à la réalité du monde », selon Cocoricoo. 

« Macron lui a mis des bâtons dans les roues »

« Que venait-il faire dans cette galère ? », s’interrogent d’autres internautes. Pour Martine, les concessions accordées aux chasseurs par Emmanuel Macron ont été la fois de trop. Le président de la république a en effet reçu lundi un lobbyiste de la chasse avec l’ex-ministre, qui n'avait pas été prévenu de sa présence. Une baisse de moitié du prix du permis de chasse ainsi qu’une hausse des quotas pour les espèces chassables ont été annoncéesdans la foulée.

« Il ne faut pas se réjouir »

Si nos internautes ne vont pas jusqu'à le traiter de « trouillard » comme l'avait fait Brigitte Bardot», l’égérie controversée de la cause animale, beaucoup pointent « l'opportunisme » de l'ancien ministre. «C'est le champion de la valse hésitation : partira- partira pas ?, avance Bernard. Son départ n'est nullement une surprise ». Il voit dans cette démission une « mise en scène ». «Il s'est servi de l'écologie pour construire une carrière », selon Monique qui critique la manière dont il a annoncé sa démission « devant les journalistes sans avoir informé le président et le premier ministre auparavant ». Une critique partagée par le porte-parole du gouvernement. Benjamin Grivaux a indiqué regretter le départ de Nicolas Hulot mais aussi son manque de « courtoisie ». 

Pour Dominique, « il ne faut pas se réjouir » car il s’agit avant tout d’un « échec collectif ». C’est dramatique de ne pas être capable d’inverser ce qui nous conduit à une catastrophe environnementale annoncée »

 

>> A lire aussi : VIDEO. Démission de Nicolas Hulot: La réunion de trop où l'écologiste a décidé de claquer la porte du gouvernement

>> A lire aussi : VIDEO. Démission de Nicolat Hulot: L'écologiste préféré des Français qui ne prenait «aucun plaisir à être ministre»

>> A lire aussi : VIDEO. Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, annonce son départ du gouvernement