Fini les vacances pour Emmanuel Macron, le chef de l'Etat rentre à Paris mardi

AU BOULOT Après 18 jours sous le soleil du Var, le chef de l'Etat doit tenir mercredi une réunion déterminante sur les arbitrages budgétaires...

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron le 19 juillet à Sarliac-sur-l'Isle.
Emmanuel Macron le 19 juillet à Sarliac-sur-l'Isle. — Nicolas TUCAT / AFP

Au fort de Brégançon, il est temps de faire les valises. C’est la fin des (courtes) vacances pour Emmanuel et Brigitte Macron. Le chef de l'Etat doit rentrer mardi, avant de tenir une réunion d’arbitrages budgétaires avec son Premier ministre Edouard Philippe mercredi.

Ces arbitrages sont particulièrement délicats, le gouvernement s’étant fixé pour 2019 un cap ambitieux de réduction des dépenses et du déficit public. Or la croissance 2017 s’annonce moins forte que prévu - 1,8 % au lieu des 2 % espérés au printemps - alors que l’Etat doit financer des mesures coûteuses, dont la suppression partielle de la taxe d’habitation, qu’il compensera pour les communes.

Deux bains de foule

Après 18 jours de vacances au fort de Brégançon, d’où il a continué à mener une activité diplomatique, le président sera de retour à Paris mardi, a précisé l’Elysée, à la veille du conseil des ministres de rentrée le 22 août.

Il est resté très discret pendant cette pause estivale, limitant ses sorties à deux bains de foule, la fête de la libération à Bormes-les-Mimosas et un dîner privé avec le grand-duc Henri du Luxembourg, dont la propriété jouxte le fort. Il a également reçu tout au début de son séjour la Première ministre britannique Theresa May.

Du 28 au 30 août, le chef de l’Etat se rendra trois jours au Danemark et en Finlande, un déplacement largement consacré à ses projets de réforme de l’Union européenne.

>> A lire aussi : Brégançon. Emmanuel Macron reçoit la mère d'un Français accusé de terrorisme au Maroc

>> A lire aussi : A Brégançon, la piscine est flambant neuve mais Emmanuel Macron «préfère mille fois la mer»

>> A lire aussi : François Hollande passe ses vacances à côté d'Emmanuel Macron