Var: Deuxième sortie pour Emmanuel Macron à Bormes-les-Mimosas

VACANCES Le chef de l'Etat commémore le 74e anniversaire de la libération de la ville et a rendu hommage aux anciens combattants...

L.Br.

— 

Emmanuel Macron, le 17 août 2018 à Bormes-Les-Mimosas, en compagnie du maire François Arizzi et du préfet du Var Jean-Luc Videlaine.
Emmanuel Macron, le 17 août 2018 à Bormes-Les-Mimosas, en compagnie du maire François Arizzi et du préfet du Var Jean-Luc Videlaine. — Yann COATSALIOU / AFP

C’est le deuxième bain de foule du chef de l’Etat depuis le début de ses vacances. Emmanuel Macron, qui séjourne actuellement au fort de Brégançon, s’est rendu ce vendredi à Bormes-les-Mimosas pour commémorer le 74e anniversaire de la libération de la ville et rendre hommage aux anciens combattants.

Dans un discours de huit minutes, le chef de l’Etat, venu « en voisin », a rendu hommage aux soldats de tous horizons. Il a notamment évoqué les soldats Africains, ainsi que les Alliés, et les Résistants qui ont participé au débarquement en Provence le 15 août 1944 et à la libération du sud de la France dans les jours qui ont suivi.

Les résistants de l’Intérieur

« En ce jour, retenons la leçon de courage qu’ils nous ont donnée et chérissons comme eux cette liberté pour laquelle ils ont combattu jusqu’à la mort. C’est notre plus grand bien, c’est ce qui fait de nous les citoyens que nous sommes », a déclaré le président de la République. Emmanuel Macron a rappelé le rôle des « tirailleurs, spahis, goumiers, zouaves venus pour la plupart du Sénégal et du Maghreb mourir sur nos côtes pour libérer notre pays ».

Il a également loué la mémoire des résistants de l’intérieur, « ces anonymes qui avaient décidé de se lever et qui, mois après mois, n’ont jamais abandonné ». Il a également évoqué le parcours dans la Résistance du poète René Char.

Bormes oui, Amiens non

Le chef de l’Etat est arrivé à Brégançon le 3 août dernier pour y passer quinze jours de vacances. La date exacte de son retour à Paris n’est pas encore officielle mais le chef de l’État sera présent pour présider le conseil des ministres de rentrée, le 22 août, indique l’Élysée.

Le chef de l’État n’exclut pas de revenir régulièrement à Bormes pour la fête de la libération de la ville. Emmanuel Macron ne s’est pas rendu en revanche le 8 août au centenaire de la bataille d’Amiens, pendant la Première Guerre mondiale, une cérémonie à laquelle ont participé le prince William et la Première ministre britannique Theresa May.

>> A lire aussi : Syrie et Iran. Depuis Brégançon, Emmanuel Macron passe un coup de fil à Donald Trump

>> A lire aussi : A Brégançon, la piscine est flambant neuve mais Emmanuel Macron «préfère mille fois la mer»

>> A lire aussi : Sorti «faire un petit coucou», Emmanuel Macron s'offre un bain de foule à Brégançon