Philippe Rapeneau, vice-président des Hauts-de-France, est mort

DECES L'élu a succombé à un malaise cardiaque lors d'une randonnée dans les Alpilles...

M.C. avec AFP

— 

Philippe Rapeneau à Lille, le 30 mars 2017.
Philippe Rapeneau à Lille, le 30 mars 2017. — G. Durand / 20 Minutes

Il était âgé de 60 ans. Le président de la communauté urbaine d'Arras, Philippe Rapeneau, également vice-président de la région Hauts-de-France, est décédé mardi, a-t-on appris auprès du conseil régional. L'élu a succombé à un malaise cardiaque lors d'une randonnée dans les Alpilles, selon la Région, confirmant une information de la Voix du Nord. 

Président de la communauté urbaine d'Arras depuis 2012, ancien instituteur, il était vice-président des Hauts-de-France, en charge de l'énergie et de la transition écologique.

Ce proche de Xavier Bertrand natif de Calais avait également présidé le groupe d'opposition au conseil régional de 2010 à 2015. Il avait quitté Les Républicains dans la foulée du départ de Xavier Bertrand de ce même parti en décembre 2017.

Un «élu de grande qualité»

La maire de Lille, Martine Aubry, a dit mardi soir dans un communiqué sa «stupeur» et sa «tristesse» après le décès «soudain» de Philippe Rapeneau, «engagé avec passion pour son territoire» et «élu de grande qualité».

«Grande tristesse d'apprendre ce soir la disparition de mon ami Philippe Rapeneau (...) Il était un élu local précurseur en matière de transition écologique», a twitté Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat à la Transition écologique. «Ses valeurs humanistes manqueront à la vie politique de notre Région et à son Arrageois dont il était si fier», a déclaré le sénateur du Nord Patrick Kanner.